Discussion:
a propos de la mode des compléments alimentaires
(trop ancien pour répondre)
r***@pla.net.invalid
2018-05-14 16:38:35 UTC
Permalink
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/

résumé:
"Utiles pour compenser certaines carences alimentaires avérées
(notamment, dans le contexte d’une hospitalisation), les compléments
alimentaires sont très largement consommés par des adultes ne souffrant
pas d’une maladie particulière… alors que les preuves de l’inutilité (et
des dangers) d’une telle pratique s’accumulent au fil des études
épidémiologiques."

FU2 fr.sci.zetetique, fr.bio.medecine
--
Fabrice
Paul Aubrin
2018-05-14 17:39:53 UTC
Permalink
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
"Utiles pour compenser certaines carences alimentaires avérées
(notamment, dans le contexte d’une hospitalisation), les compléments
alimentaires sont très largement consommés par des adultes ne souffrant
pas d’une maladie particulière… alors que les preuves de l’inutilité (et
des dangers) d’une telle pratique s’accumulent au fil des études
épidémiologiques."
FU2 fr.sci.zetetique, fr.bio.medecine
J'ai rencontré des gens qui faisaient analyser leurs cheveux par un
vendeur d'oligo-éléments et qui se ruinaient en gélules prétendument bio.
Ce sont de fervent défenseur de l'idée que ce qui est synthétique est
nécessairement malsain et que ce qui est naturel est nécessairement
bénéfique. Leur croyance est très binaire, très enracinée et il ne sert à
rien de tenter d'en discuter. Toute discussion tourne au prêchi-prêcha
sur les vertus quasiment miraculeuses des différentes préparations que
leur envoie le laboratoire.
pierre www.zetrader.fr
2018-05-14 18:10:37 UTC
Permalink
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
"Utiles pour compenser certaines carences alimentaires avérées
(notamment, dans le contexte d’une hospitalisation), les compléments
alimentaires sont très largement consommés par des adultes ne souffrant
pas d’une maladie particulière…
Encore faudrait-il définir ce qu'est une maladie particulière, j'ai bien
peur que les définitions de ce mot varient selon les personnes.
C'est quoi selon toi ?
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
robby
2018-05-21 20:25:38 UTC
Permalink
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
"Utiles pour compenser certaines carences alimentaires avérées
(notamment, dans le contexte d’une hospitalisation), les compléments
alimentaires sont très largement consommés par des adultes ne souffrant
pas d’une maladie particulière… alors que les preuves de l’inutilité (et
des dangers) d’une telle pratique s’accumulent au fil des études
épidémiologiques."
Dans la même veine, inquiétudes sur le sujets:
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
--
Fabrice
pierre www.zetrader.fr
2018-05-21 20:54:17 UTC
Permalink
Post by robby
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
"Utiles pour compenser certaines carences alimentaires avérées
(notamment, dans le contexte d’une hospitalisation), les compléments
alimentaires sont très largement consommés par des adultes ne
souffrant pas d’une maladie particulière… alors que les preuves de
l’inutilité (et des dangers) d’une telle pratique s’accumulent au fil
des études épidémiologiques."
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
Quel est le problème des protéines ? De la whey comme ils en parlent
dans l'article avec tous les clichés possibles :
"il profite de ces quelques minutes pour faire la promotion de la Whey,
produit phare des amateurs de fitness et de gonflette. Une poudre
blanche, obtenue à partir de lait caillé. Une mine de protéines, d’où
son doux nom de «prots»."

Ensuite en glissant subtilement un lien dans l'article :
"À LIRE AUSSI Les whey protéines des body-builders, solution pour
vieillir sans douleur?"
MDR ;)

Après si les gens sont cons et font n'importe quoi, c'est pas forcément
la faute des compléments alimentaires non plus, il peut arriver la même
chose avec de la bouffe "classique".

Exemple dans l'article :
"Pour lui, ces compléments ne sont pas si inoffensifs. «Il y a des
risques d’ordre psychique et cardiovasculaire. Un cas d’AVC aurait même
été relevé!»"

OH MY GOD ! Moi je connais quelqu'un qui n'a pris aucun complément
alimentaire dans sa vie et a fait plusieurs AVC et les dernières news
que j'avais de lui, c'était qu'il était plutôt en mauvais état.
Il aurait peut-être dû prendre quelques compléments alimentaires au lieu
de l'alcool et cigarettes pendant des années, c'est sûr qu'il ne
risquait pas l'hypervitaminose C (si tant est que cela existe...).
J'en connais en bien meilleur état que lui au même âge et qui ont pris
des compléments alimentaires pendant longtemps (des décennies).
Pourquoi cette diabolisation des compléments ?

Cet article, c'est vraiment tous les clichés, ensuite après avoir parlé
des protéines (qui au passage existent un peu près partout dans la
nourriture...), cela enchaîne sur les gens qui choisissent de prendre
des hormones (on a quitté les compléments alimentaires, on est dans le
dopage), et on arrive rapidement à l'amalgame entre protéines et
produits dopants...

C'est quand même navrant de voir toujours les mêmes clichés et associations.
Maintenant revenons sur le fond, en quoi prendre de la whey (en français
"petit lait"), whey protein = protéines de petit lait ou lactosérum,
est-il pire que prendre du lait ou du fromage ou des yaourts ou encore
manger de la viande lors d'un barbecue avec des amis ?

J'attends les études qui le montrent.
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
pierre www.zetrader.fr
2018-05-21 21:07:14 UTC
Permalink
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
"Utiles pour compenser certaines carences alimentaires avérées
(notamment, dans le contexte d’une hospitalisation), les compléments
alimentaires sont très largement consommés par des adultes ne
souffrant pas d’une maladie particulière… alors que les preuves de
l’inutilité (et des dangers) d’une telle pratique s’accumulent au fil
des études épidémiologiques."
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
Quel est le problème des protéines ? De la whey comme ils en parlent
"il profite de ces quelques minutes pour faire la promotion de la Whey,
produit phare des amateurs de fitness et de gonflette. Une poudre
blanche, obtenue à partir de lait caillé. Une mine de protéines, d’où
son doux nom de «prots»."
"À LIRE AUSSI Les whey protéines des body-builders, solution pour
vieillir sans douleur?"
MDR ;)
Après si les gens sont cons et font n'importe quoi, c'est pas forcément
la faute des compléments alimentaires non plus, il peut arriver la même
chose avec de la bouffe "classique".
"Pour lui, ces compléments ne sont pas si inoffensifs. «Il y a des
risques d’ordre psychique et cardiovasculaire. Un cas d’AVC aurait même
été relevé!»"
OH MY GOD ! Moi je connais quelqu'un qui n'a pris aucun complément
alimentaire dans sa vie et a fait plusieurs AVC et les dernières news
que j'avais de lui, c'était qu'il était plutôt en mauvais état.
Il aurait peut-être dû prendre quelques compléments alimentaires au lieu
de l'alcool et cigarettes pendant des années, c'est sûr qu'il ne
risquait pas l'hypervitaminose C (si tant est que cela existe...).
J'en connais en bien meilleur état que lui au même âge et qui ont pris
des compléments alimentaires pendant longtemps (des décennies).
Pourquoi cette diabolisation des compléments ?
Cet article, c'est vraiment tous les clichés, ensuite après avoir parlé
des protéines (qui au passage existent un peu près partout dans la
nourriture...), cela enchaîne sur les gens qui choisissent de prendre
des hormones (on a quitté les compléments alimentaires, on est dans le
dopage), et on arrive rapidement à l'amalgame entre protéines et
produits dopants...
C'est quand même navrant de voir toujours les mêmes clichés et associations.
Maintenant revenons sur le fond, en quoi prendre de la whey (en français
"petit lait"), whey protein = protéines de petit lait ou lactosérum,
est-il pire que prendre du lait ou du fromage ou des yaourts ou encore
manger de la viande lors d'un barbecue avec des amis ?
J'attends les études qui le montrent.
Là où je te rejoins, c'est qu'il y a des jeunes ou des ados, qui pensent
que la whey c'est un truc magique, c'est juste de la nourriture quand on
y pense, c'est pas plus intéressant que de manger de la viande, pour
faire du muscle, je parle là, diététiquement.
Par contre rapporté au kg de protéines, c'est moins cher que la viande,
c'est sans doute la vraie raison de l'engouement.
Parce qu'à mon avis, de la viande de qualité (parce qu'il y a maintenant
plus de merde que de qualité proposée, et c'est aussi un autre
problème), c'est clairement mieux que de la poudre de whey protein...

Après ceux qui mélangent whey et produit anabolisant, et qui pensent que
c'est un truc magique, ça ou d'autres compléments alimentaires, je suis
désolé pour eux, ils ont besoin de se renseigner ou réfléchir un peu.
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
robby
2018-05-22 07:27:37 UTC
Permalink
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
Cet article, c'est vraiment tous les clichés
je note que tu n'a pas commenté l'article plus carré donné initialement:
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
--
Fabrice
pierre www.zetrader.fr
2018-05-22 08:14:09 UTC
Permalink
Post by r***@pla.net.invalid
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
Cet article, c'est vraiment tous les clichés
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
Je viens de commenter :

Pour la vitamine D, je prenais un multivitamines qui comprenait de la
vitamine D aussi mais en petite dose, je prenais le soleil
régulièrement, autant que je pouvais et je pensais qu'en hiver aussi je
synthétisais (erreur) sous l'exposition solaire régulière, malgré cela
j'ai commencé à avoir des "douleurs" (tensions, muscles qui restent
tendus) au bas du dos de manière saisonnière, vers les 35 ans, en France
vers la fin de l'automne, ou en Espagne vers la fin de l'hiver (à 36,
37, 38, 39...). Lors d'une fois en 2015 (j'avais 40 ans) en hiver où
cela faisait environ 10 jours que le problème ne passait pas, j'avais
commandé de la vitamine D en fort dosage pour la 1ère fois, et vous
savez quoi ? En 24 heures de prise (j'avais pris 10 000 UI en plusieurs
fois 2500 UI, ce qui est beaucoup sur 24 heures), le dos s'était
complètement relâché, alors, que cela faisait 10 jours que le problème
ne passait pas, et la veille c'était encore tendu, j'ai passé toute la
journée tranquille, les jours suivants. Ensuite en continuant la
supplémentation en vitamine D à un niveau plus raisonnable (vers les
5000 UI) les saisons où le soleil ne permet pas de bien synthétiser, et
moins en été/automne (l'automne espagnol à Valencia, est similaire à un
été français), le problème saisonnier du bas du dos ne s'est pas
reproduit, nous sommes en mai 2018, la dernière fois que c'est arrivé
c'était vers fin novembre 2015, avant la supplémentation suffisante en
vitamine D. Tout cela pour illustrer qu'il y a parfois des carences
qu'on ne soupçonnerait pas...(quand cela m'arrivait à 35 ans, j'étais
loin d'avoir fait le rapport, n'en sachant pas assez sur l'angle des
rayons qu'il faut pour la synthèse de la vitamine D, je pensais bêtement
qu'on en synthétisait dès lors qu'on avait du soleil sur sa peau,
erreur, en hiver on ne synthétise quasi rien en vitamine D sous nos
latitudes pour autant qu'on s'expose au soleil).
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
pierre www.zetrader.fr
2018-05-22 08:28:17 UTC
Permalink
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
Cet article, c'est vraiment tous les clichés
je note que tu n'a pas commenté l'article plus carré donné
initialement: http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
Pour la vitamine D, je prenais un multivitamines qui comprenait de la
vitamine D aussi mais en petite dose, je prenais le soleil
régulièrement, autant que je pouvais et je pensais qu'en hiver aussi je
synthétisais (erreur) sous l'exposition solaire régulière, malgré cela
j'ai commencé à avoir des "douleurs" (tensions, muscles qui restent
tendus) au bas du dos de manière saisonnière, vers les 35 ans, en France
vers la fin de l'automne, ou en Espagne vers la fin de l'hiver (à 36,
37, 38, 39...). Lors d'une fois en 2015 (j'avais 40 ans) en hiver où
cela faisait environ 10 jours que le problème ne passait pas, j'avais
commandé de la vitamine D en fort dosage pour la 1ère fois, et vous
savez quoi ? En 24 heures de prise (j'avais pris 10 000 UI en plusieurs
fois 2500 UI, ce qui est beaucoup sur 24 heures), le dos s'était
complètement relâché, alors, que cela faisait 10 jours que le problème
ne passait pas, et la veille c'était encore tendu, j'ai passé toute la
journée tranquille, les jours suivants. Ensuite en continuant la
supplémentation en vitamine D à un niveau plus raisonnable (vers les
5000 UI) les saisons où le soleil ne permet pas de bien synthétiser, et
moins en été/automne (l'automne espagnol à Valencia, est similaire à un
été français), le problème saisonnier du bas du dos ne s'est pas
reproduit, nous sommes en mai 2018, la dernière fois que c'est arrivé
c'était vers fin novembre 2015, avant la supplémentation suffisante en
vitamine D. Tout cela pour illustrer qu'il y a parfois des carences
qu'on ne soupçonnerait pas...(quand cela m'arrivait à 35 ans, j'étais
loin d'avoir fait le rapport, n'en sachant pas assez sur l'angle des
rayons qu'il faut pour la synthèse de la vitamine D, je pensais bêtement
qu'on en synthétisait dès lors qu'on avait du soleil sur sa peau,
erreur, en hiver on ne synthétise quasi rien en vitamine D sous nos
latitudes pour autant qu'on s'expose au soleil).
J'ai oublié de préciser dans le commentaire, que le "mal de dos" (dans
mon cas je dirais plutôt une forme de tension musculaire, que je pouvais
soulager temporairement avec des trucs comme la chaise ou étirements,
mais c'était très temporaire comme effet/soulagement, pas comme la
vitamine D) en question n'arrivait jamais en plein été, c'est aussi ce
qui m'a mis sur la piste : la saisonnalité du truc.
Cette observation et des recherches diverses, sur les effets de la
vitamine D dont un effet relaxant musculaire qui n'est pas souvent cité,
et aussi le fait que l'angle des rayons solaires ne permette pas une
bonne synthèse une bonne partie de l'année, si c'est nuageux idem etc...
bref pas mal de fois où les conditions ne sont pas réunies pour une
synthèse de vitamine D optimale (et pourtant je ne porte pas la burqa,
je suis souvent torse nu ou en tee-shirt), je pense que la carence est
très fréquente dans la population mais peu de gens le savent.
Autre donnée : la synthèse de la vitamine D a tendance à baisser avec
l'âge, donc plus on est âgé, en étant sous nos latitudes européennes,
plus le risque de carence est certain...
À moins de vivre proche de l'équateur (rayons sous l'angle adéquat,
idéal pour une bonne synthèse de vitamine D) et pas trop couvert, la
supplémentation en vitamine D semble bien souvent nécessaire en
vieillissant.
Histoire de bien compléter le tableau de la nécessité en vieillissant,
je vais prendre un exemple :
Si on met un gars de 20 ans et ma grand-mère de plus de 90 ans au
soleil, à votre avis qui va le mieux synthétiser la vitamine D et tirer
les bénéfices du soleil ?
Le gars de 20 ans (sauf problème particulier) va synthétiser au top la
vitamine D en même pas un demi-heure (par exemple sous un soleil d'été),
alors qu'il est possible que ma grand-mère ne synthétise rien ou presque
en une demi-heure et que ce ne soit pas tellement mieux même quelques
heures plus tard.
Moralité : le gars de 20 ans aura les bienfaits du soleil (rappelons que
la vitamine D aide aussi à réduire le risque de plusieurs cancers) alors
que ma grand-mère n'en aura que les méfaits ou presque.
Dans le cas du gars de 20 ans, la supplémentation aura moins d'intérêt
que dans le cas de ma grand-mère, puisque sans supplémentation la
carence en vitamine D sera inéluctable.
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
pierre www.zetrader.fr
2018-05-22 08:33:45 UTC
Permalink
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
Cet article, c'est vraiment tous les clichés
je note que tu n'a pas commenté l'article plus carré donné
initialement: http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
Pour la vitamine D, je prenais un multivitamines qui comprenait de la
vitamine D aussi mais en petite dose, je prenais le soleil
régulièrement, autant que je pouvais et je pensais qu'en hiver aussi
je synthétisais (erreur) sous l'exposition solaire régulière, malgré
cela j'ai commencé à avoir des "douleurs" (tensions, muscles qui
restent tendus) au bas du dos de manière saisonnière, vers les 35 ans,
en France vers la fin de l'automne, ou en Espagne vers la fin de
l'hiver (à 36, 37, 38, 39...). Lors d'une fois en 2015 (j'avais 40
ans) en hiver où cela faisait environ 10 jours que le problème ne
passait pas, j'avais commandé de la vitamine D en fort dosage pour la
1ère fois, et vous savez quoi ? En 24 heures de prise (j'avais pris 10
000 UI en plusieurs fois 2500 UI, ce qui est beaucoup sur 24 heures),
le dos s'était complètement relâché, alors, que cela faisait 10 jours
que le problème ne passait pas, et la veille c'était encore tendu,
j'ai passé toute la journée tranquille, les jours suivants. Ensuite en
continuant la supplémentation en vitamine D à un niveau plus
raisonnable (vers les 5000 UI) les saisons où le soleil ne permet pas
de bien synthétiser, et moins en été/automne (l'automne espagnol à
Valencia, est similaire à un été français), le problème saisonnier du
bas du dos ne s'est pas reproduit, nous sommes en mai 2018, la
dernière fois que c'est arrivé c'était vers fin novembre 2015, avant
la supplémentation suffisante en vitamine D. Tout cela pour illustrer
qu'il y a parfois des carences qu'on ne soupçonnerait pas...(quand
cela m'arrivait à 35 ans, j'étais loin d'avoir fait le rapport, n'en
sachant pas assez sur l'angle des rayons qu'il faut pour la synthèse
de la vitamine D, je pensais bêtement qu'on en synthétisait dès lors
qu'on avait du soleil sur sa peau, erreur, en hiver on ne synthétise
quasi rien en vitamine D sous nos latitudes pour autant qu'on s'expose
au soleil).
J'ai oublié de préciser dans le commentaire, que le "mal de dos" (dans
mon cas je dirais plutôt une forme de tension musculaire, que je pouvais
soulager temporairement avec des trucs comme la chaise ou étirements,
mais c'était très temporaire comme effet/soulagement, pas comme la
vitamine D) en question n'arrivait jamais en plein été, c'est aussi ce
qui m'a mis sur la piste : la saisonnalité du truc.
Je parlais de cette chaise (pas la chaise classique ;) ) :
https://entrainement-sportif.fr/tonicite-gainage-cuisses-abdominaux.htm
Se mettre en position chaise contre le mur, cela procurait un
soulagement temporaire.
Et étirements, je parlais d'étirements des ischio-jambiers, cela faisait
aussi des soulagements, temporaires.
Post by pierre www.zetrader.fr
Cette observation et des recherches diverses, sur les effets de la
vitamine D dont un effet relaxant musculaire qui n'est pas souvent cité,
et aussi le fait que l'angle des rayons solaires ne permette pas une
bonne synthèse une bonne partie de l'année, si c'est nuageux idem etc...
bref pas mal de fois où les conditions ne sont pas réunies pour une
synthèse de vitamine D optimale (et pourtant je ne porte pas la burqa,
je suis souvent torse nu ou en tee-shirt), je pense que la carence est
très fréquente dans la population mais peu de gens le savent.
Autre donnée : la synthèse de la vitamine D a tendance à baisser avec
l'âge, donc plus on est âgé, en étant sous nos latitudes européennes,
plus le risque de carence est certain...
À moins de vivre proche de l'équateur (rayons sous l'angle adéquat,
idéal pour une bonne synthèse de vitamine D) et pas trop couvert, la
supplémentation en vitamine D semble bien souvent nécessaire en
vieillissant.
Histoire de bien compléter le tableau de la nécessité en vieillissant,
Si on met un gars de 20 ans et ma grand-mère de plus de 90 ans au
soleil, à votre avis qui va le mieux synthétiser la vitamine D et tirer
les bénéfices du soleil ?
Le gars de 20 ans (sauf problème particulier) va synthétiser au top la
vitamine D en même pas un demi-heure (par exemple sous un soleil d'été),
alors qu'il est possible que ma grand-mère ne synthétise rien ou presque
en une demi-heure et que ce ne soit pas tellement mieux même quelques
heures plus tard.
Moralité : le gars de 20 ans aura les bienfaits du soleil (rappelons que
la vitamine D aide aussi à réduire le risque de plusieurs cancers) alors
que ma grand-mère n'en aura que les méfaits ou presque.
Dans le cas du gars de 20 ans, la supplémentation aura moins d'intérêt
que dans le cas de ma grand-mère, puisque sans supplémentation la
carence en vitamine D sera inéluctable.
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
pierre www.zetrader.fr
2018-05-22 08:50:29 UTC
Permalink
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by pierre www.zetrader.fr
Post by robby
Post by r***@pla.net.invalid
http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
http://www.slate.fr/story/161946/instagram-vendeurs-proteines-risque
Cet article, c'est vraiment tous les clichés
je note que tu n'a pas commenté l'article plus carré donné
initialement: http://curiologie.fr/2018/05/complements-alimentaires/
Pour la vitamine D, je prenais un multivitamines qui comprenait de la
vitamine D aussi mais en petite dose, je prenais le soleil
régulièrement, autant que je pouvais et je pensais qu'en hiver aussi je
synthétisais (erreur) sous l'exposition solaire régulière, malgré cela
j'ai commencé à avoir des "douleurs" (tensions, muscles qui restent
tendus) au bas du dos de manière saisonnière, vers les 35 ans, en France
vers la fin de l'automne, ou en Espagne vers la fin de l'hiver (à 36,
37, 38, 39...). Lors d'une fois en 2015 (j'avais 40 ans) en hiver où
cela faisait environ 10 jours que le problème ne passait pas, j'avais
commandé de la vitamine D en fort dosage pour la 1ère fois, et vous
savez quoi ? En 24 heures de prise (j'avais pris 10 000 UI en plusieurs
fois 2500 UI, ce qui est beaucoup sur 24 heures), le dos s'était
complètement relâché, alors, que cela faisait 10 jours que le problème
ne passait pas, et la veille c'était encore tendu, j'ai passé toute la
journée tranquille, les jours suivants. Ensuite en continuant la
supplémentation en vitamine D à un niveau plus raisonnable (vers les
5000 UI) les saisons où le soleil ne permet pas de bien synthétiser, et
moins en été/automne (l'automne espagnol à Valencia, est similaire à un
été français), le problème saisonnier du bas du dos ne s'est pas
reproduit, nous sommes en mai 2018, la dernière fois que c'est arrivé
c'était vers fin novembre 2015, avant la supplémentation suffisante en
vitamine D. Tout cela pour illustrer qu'il y a parfois des carences
qu'on ne soupçonnerait pas...(quand cela m'arrivait à 35 ans, j'étais
loin d'avoir fait le rapport, n'en sachant pas assez sur l'angle des
rayons qu'il faut pour la synthèse de la vitamine D, je pensais bêtement
qu'on en synthétisait dès lors qu'on avait du soleil sur sa peau,
erreur, en hiver on ne synthétise quasi rien en vitamine D sous nos
latitudes pour autant qu'on s'expose au soleil).
Je viens de rajouter un 2ème com, sur un passage qui m'interpelle :

Et ce n’est là qu’un exemple parmi d’autres. Ainsi, la même année, des
travaux ont montré qu’une supplémentation excessive en vitamine E est
associée avec un accroissement de « tous les risques de mortalité »

Mon commentaire :
-> Si cela a été fait avec de la vitamine E de synthèse, c'est assez
normal, le comportement de la vitamine E de synthèse n'est pas le même
que celui de la vitamine E naturelle, on le sait depuis un moment ça, la
vitamine E de synthèse non seulement n'a pas les mêmes effets
vitaminiques, mais en plus elle est potentiellement néfaste.
Faire ce genre d'étude avec de la vitamine E de synthèse ou mélanger
joyeusement vitamine E de synthèse et naturelle et tout mettre dans le
même panier, c'est vraiment manquer de sérieux dans les protocoles de
l'étude.
--
http://zetrader.info & http://zetrader.fr
http://aribaut.com - http://zeforums.com
Loading...