Discussion:
[NUCLEAIRE] Et paf sur le pif de l'ANDRA
(trop ancien pour répondre)
Yannix
2020-01-31 14:42:12 UTC
Permalink
"Sur un temps long, quel que soit le lieu de stockage, l'eau finit
toujours par remplir les vides, notent les chercheurs. Dans ces
conditions, la corrosion de l'acier est accélérée, accélérant elle-même
la dégradation du verre et le risque de libération des éléments
radioactifs."
C'est quoi « long », des années, lustres, décennies, siècles,
millénaires ? Ça ne veut rien dire « long » tant que tu ne donnes pas
une durée de temps équivalente.
- Ne pas respirer plus de __ minutes c'est long ;
- Ne pas boire pendant plus de __ heures c'est long ;
- Ne pas manger pendant plus de __ jours c'est long ;
- Ne pas bais__ pendant plus de __ (jours, semaines, mois à définir
selon son âge et autre critère) c'est long ;
- Ne pas vivre pendant plus de __ années c'est court.
Alors cause un peu plus sérieusment au lieu de sortir des quantités sans
objet, stp. Tes textes, par exemple, sont long parce qu'ils sont vide de
sens : le bruit dure toujours plus longtemps que le signal même si le
nombre de secondes ou de caractères est identique.
https://www.nature.com/articles/s41563-019-0579-x
"Self-accelerated corrosion of nuclear waste forms at material interfaces"
« Here we report that, under simulated repository conditions »
- Peut-être que ;
- Il est possible voire envisageable que »
- ...
Si vous connaissez un chercheur qui vous dit qu'il est sûr à 100%,
fuyez-le ! :)
Et ça ! Ça conforte les écolo-bobos. Puisqu'on doute c'est que c'est
faux. Alors que si on doute cela implique qu'on en sait rien. Tiens, une
qui date de ma jeunesse : « Puisqu'il y a plus de lecteurs de National
Géographic sur la côte Est des États-Unis, il est tout à fait possible
que New York soit submergé dans quelques siècles car la plaque va
s'enfoncer. »
Tout est possible, tout est réalisable. C'est le jeu de la vie ! ;)
Vous êtes vraiment accros au Ig Nobel : La Science, la vraie !
<https://www.improbable.com/>
Impossible : je ne suis pas chercheur, moi ! :)
https://sci-hub.tw/https://www.nature.com/articles/s41563-019-0579-x
Hope this help !
Ce site est inaccessible
sci-hub.tw n'autorise pas la connexion.
Vérifier la connexion
Vérifier le proxy et le pare-feu
ERR_CONNECTION_REFUSED
Donc vous n'accédez pas à sci-hub.tw : Vous ne devez pas être chercheur...

X.
--
Macron, je veux bien marcher dessus du pied gauche, ça porte bonheur.
Et voilà. J'étais sûr que ça allait déraper...
Forcément, ça glisse.
Paul Aubrin
2020-01-31 15:40:50 UTC
Permalink
Post by Yannix
« Here we report that, under simulated repository conditions »
- Peut-être que ;
- Il est possible voire envisageable que »
- ...
Si vous connaissez un chercheur qui vous dit qu'il est sûr à 100%,
fuyez-le !
Dans les années 1950, le physicien Américano-Japonais Kuroda calcula
qu'il devait statistiquement exister des endroits de la croûte terrestre
où des réactions nucléaires devait spontanément avoir lieu pendant une
durée assez longue. En 1972, un tel réacteur naturel a été découvert au
Gabon. L'uranium y avait été assez concentré il y a deux milliards
d'années pour que se produise une réaction en chaîne. Par la suite 16
autres anciens réacteurs naturels ont été trouvés dans la régions.
Pour que la réaction ait lieu, des conditions géologiques tout a fait
particulières ont dû être réunies.

En fait la réaction a commencé quand la concentration de l'atmosphère en
oxygène a été multipliée par 1000 sous l'action des cyanobactéries.
L'uranium s'est retrouvé sous une forme soluble et s'est concentré dans
les zones sableuses jusqu'à atteindre une concentration suffisante pour
que la réaction en chaîne commence. L'eau a joué le rôle de ralentisseur
indispensable pour la réaction. Après quelques millions d'années, la
réaction s'est arrêtée et les "déchets" sont restés sur place pendant 2
milliards d'années.

Loading...