Discussion:
Moteur à aimant permanent
(trop ancien pour répondre)
François Guillet
2010-04-24 10:50:35 UTC
Permalink
Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a été mis en
démonstration à l'université hollandaise de Delft (voir la vidéo) :
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-university/

Il m'a l'air plutôt puissant. Après la démo (10 mn), il a été démonté et les
pièces ont pu être manipulées par les spectateurs. Amha le système peut
encore cacher une batterie donc une duplication complète par une équipe
indépendante s'impose avant de résilier son abonnement EDF. Mais si ça
marche, je suis pour l'intégration de la Turquie dans l'UE ! :-)
val
2010-04-24 11:28:51 UTC
Permalink
Post by François Guillet
Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a été mis en
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-university/
Il m'a l'air plutôt puissant. Après la démo (10 mn), il a été démonté et les
pièces ont pu être manipulées par les spectateurs. Amha le système peut
encore cacher une batterie donc une duplication complète par une équipe
indépendante s'impose avant de résilier son abonnement EDF. Mais si ça
marche, je suis pour l'intégration de la Turquie dans l'UE ! :-)
Ca devait être une présentation historique car même Einstein est venu
(à la gauche du présentateur au pull rouge, 1:45). J'ai pas regardé la
suite mais il y a sûrement d'autres pointures.
Julien Arlandis
2010-04-24 12:14:52 UTC
Permalink
Post by François Guillet
Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a été mis en
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-university/
Il m'a l'air plutôt puissant. Après la démo (10 mn), il a été démonté et les
pièces ont pu être manipulées par les spectateurs. Amha le système peut
encore cacher une batterie donc une duplication complète par une équipe
indépendante s'impose avant de résilier son abonnement EDF. Mais si ça
marche, je suis pour l'intégration de la Turquie dans l'UE ! :-)
De l'air comprimé?
Julien Arlandis
2010-04-24 12:19:22 UTC
Permalink
Post by Julien Arlandis
Post by François Guillet
Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a été mis en
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-university/
Il m'a l'air plutôt puissant. Après la démo (10 mn), il a été démonté et les
pièces ont pu être manipulées par les spectateurs. Amha le système peut
encore cacher une batterie donc une duplication complète par une équipe
indépendante s'impose avant de résilier son abonnement EDF. Mais si ça
marche, je suis pour l'intégration de la Turquie dans l'UE ! :-)
De l'air comprimé?
La première chose à faire et qui n'a pas été fait c'est de peser le
système avant la démonstration pour vérifier qu'aucune pièce n'a été
retirée, en tout cas c'est suspect.
at
2010-04-24 13:07:07 UTC
Permalink
La première chose à faire et qui n'a pas été fait c'est de peser le système
avant la démonstration pour vérifier qu'aucune pièce n'a été retirée, en tout
cas c'est suspect.
En tout cas sur la même page il y a autre une vidéo qui accrédite le
fonctionnement du moteur magnétique


Julien Arlandis
2010-04-24 13:52:22 UTC
Permalink
Post by at
Post by Julien Arlandis
La première chose à faire et qui n'a pas été fait c'est de peser le
système avant la démonstration pour vérifier qu'aucune pièce n'a été
retirée, en tout cas c'est suspect.
En tout cas sur la même page il y a autre une vidéo qui accrédite le
fonctionnement du moteur magnétique
http://youtu.be/YnYHBowc8SQ
Y a celui à aussi qui est très facile à réaliser :


Ils servent à quoi les aimants sinon à augmenter le moment d'inertie du
disque, c'est une plaisanterie ?
siger
2010-04-24 14:00:17 UTC
Permalink
Post by Julien Arlandis
http://youtu.be/4Y-AFQqZVBw
Ils servent à quoi les aimants sinon à augmenter le moment
d'inertie du disque, c'est une plaisanterie ?
Vous voulez dire que le CD pourrait tourner de la même manière sans les
aimants ? Ou avec des masses identiques non aimantées ?
--
siger
A. Caspis
2010-04-24 14:18:41 UTC
Permalink
Post by siger
Post by Julien Arlandis
http://youtu.be/4Y-AFQqZVBw
Ils servent à quoi les aimants sinon à augmenter le moment
d'inertie du disque, c'est une plaisanterie ?
Vous voulez dire que le CD pourrait tourner de la même manière sans les
aimants ? Ou avec des masses identiques non aimantées ?
Il tournerait même mieux avec des masses non magnétiques,
ou en enlevant les deux aimants statiques, car on éviterait
ainsi les saccades dans la rotation qui doivent bien
dissiper un peu plus d'énergie que nécessaire.
Quant au rôle de la châtaigne, le mystère reste entier.

Pour se convaincre des performances des roulements à bille
modernes, il suffit de lancer à la main une roue de patin
à roulettes en ligne. Ça tourne *très* longtemps, avec un
moment d'inertie beaucoup plus faible que ce CD lesté.

AC
at
2010-04-24 14:57:55 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Il tournerait même mieux avec des masses non magnétiques,
ou en enlevant les deux aimants statiques, car on éviterait
ainsi les saccades dans la rotation qui doivent bien
dissiper un peu plus d'énergie que nécessaire.
Quant au rôle de la châtaigne, le mystère reste entier.
Pour se convaincre des performances des roulements à bille
modernes, il suffit de lancer à la main une roue de patin
à roulettes en ligne. Ça tourne *très* longtemps, avec un
moment d'inertie beaucoup plus faible que ce CD lesté.
AC
Au départ je faisais référence à cette vidéo

http://youtu.be/YnYHBowc8SQ

Et Julien Arlandis dans sa grande malhonnêteté a préféré sortir une
autre vidéo dans laquelle le phénomène est moins probant.
Julien Arlandis
2010-04-24 15:56:04 UTC
Permalink
Post by at
Post by A. Caspis
Il tournerait même mieux avec des masses non magnétiques,
ou en enlevant les deux aimants statiques, car on éviterait
ainsi les saccades dans la rotation qui doivent bien
dissiper un peu plus d'énergie que nécessaire.
Quant au rôle de la châtaigne, le mystère reste entier.
Pour se convaincre des performances des roulements à bille
modernes, il suffit de lancer à la main une roue de patin
à roulettes en ligne. Ça tourne *très* longtemps, avec un
moment d'inertie beaucoup plus faible que ce CD lesté.
AC
Au départ je faisais référence à cette vidéo
http://youtu.be/YnYHBowc8SQ
Et Julien Arlandis dans sa grande malhonnêteté a préféré sortir une
autre vidéo dans laquelle le phénomène est moins probant.
Il fallait le dire tout de suite que tu cherches à prouver le phénomène,
mais quel phénomène? Si si dis le : le mouvement perpétuel...
Ahmed Ouahi, Architect
2010-04-24 16:28:49 UTC
Permalink
À toute fin utile au fait n'est-ce pas le but
Essentiellement de la physique proprement dite
À plutôt étudier les phénomènes dits juste

Qui se produisent-ils sur l'écorce terrestre
En plus quant à les prouver évidemment cela dit
En est-il une autre et une différente histoire
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!
Post by Julien Arlandis
Post by at
Post by A. Caspis
Il tournerait même mieux avec des masses non magnétiques,
ou en enlevant les deux aimants statiques, car on éviterait
ainsi les saccades dans la rotation qui doivent bien
dissiper un peu plus d'énergie que nécessaire.
Quant au rôle de la châtaigne, le mystère reste entier.
Pour se convaincre des performances des roulements à bille
modernes, il suffit de lancer à la main une roue de patin
à roulettes en ligne. Ça tourne *très* longtemps, avec un
moment d'inertie beaucoup plus faible que ce CD lesté.
AC
Au départ je faisais référence à cette vidéo
http://youtu.be/YnYHBowc8SQ
Et Julien Arlandis dans sa grande malhonnêteté a préféré sortir une
autre vidéo dans laquelle le phénomène est moins probant.
Il fallait le dire tout de suite que tu cherches à prouver le phénomène,
mais quel phénomène? Si si dis le : le mouvement perpétuel...
François Guillet
2010-04-24 14:23:07 UTC
Permalink
"Julien Arlandis" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
4bd2f796$0$2959$***@reader.news.orange.fr...
| Le 24/04/2010 15:07, at a écrit :
| > Le 24/04/2010, Julien Arlandis a supposé :
| >
| >> La première chose à faire et qui n'a pas été fait c'est de peser le
| >> système avant la démonstration pour vérifier qu'aucune pièce n'a été
| >> retirée, en tout cas c'est suspect.
| >
| > En tout cas sur la même page il y a autre une vidéo qui accrédite le
| > fonctionnement du moteur magnétique
| >
| > http://youtu.be/YnYHBowc8SQ
|
| Y a celui à aussi qui est très facile à réaliser :
| http://youtu.be/4Y-AFQqZVBw
|
| Ils servent à quoi les aimants sinon à augmenter le moment d'inertie du
| disque, c'est une plaisanterie ?

Le disque ne ralentit pas.
siger
2010-04-24 14:35:34 UTC
Permalink
Post by François Guillet
| http://youtu.be/4Y-AFQqZVBw
Le disque ne ralentit pas.
Trucage vidéo ?
Pas sûr car quand il le pose ça tourne déjà. Manipulation ? Effet
ponctuel des aimants ?

Il manque une info importante : quel couple est obtenu ? Combien de
tours faut-il pour éconnomiser l'équivalent de l'énergie nécessaire
pour faire les aimants ?

Il reste que rien ne dit que ce sont des aimants.
--
siger
François Guillet
2010-04-24 15:27:34 UTC
Permalink
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
***@127.0.0.1...
| François Guillet a écrit :
|
| >| http://youtu.be/4Y-AFQqZVBw
|
| > Le disque ne ralentit pas.
|
| Trucage vidéo ?
| Pas sûr car quand il le pose ça tourne déjà. Manipulation ? Effet
| ponctuel des aimants ?

Effet poncutel je pense. Tout dépend de l'énergie potentielle magnétique de
départ, laquelle dépend de la position relative des aimants mobiles par
rapport aux aimants fixes. D'ailleurs on voit sur la vidéo que le disque
commence à tourner, mais dans le sens inverse du sens dans lequel il sera
lancé.

| Il manque une info importante : quel couple est obtenu ? Combien de
| tours faut-il pour éconnomiser l'équivalent de l'énergie nécessaire
| pour faire les aimants ?

Faisons un calcul approximatif par excès, de l'énergie. On suppose les
aimants équivalent à un seul aimant vraiment très puissant capable de
générer un champ de 1T dans 1 dm^3, ça nous donne une énergie de
10^-3*B²/(2*mu0)=366 J. On peut donc faire tourner le disque longtemps.
Mais de toute façon on est déjà contradiction avec les lois de la physique,
car je n'ai jamais vu qu'on puisse transformer directement l'énergie
magnétique d'un aimant permanent en énergie mécanique. D'autre part si ce
sont des aimants au néodyme, il n'y a aucune chance qu'ils soient
désaimantés dans la configuration où on les voit à cause de leur très haute
coercivité.

| Il reste que rien ne dit que ce sont des aimants.

Oui.
Julien Arlandis
2010-04-24 15:53:41 UTC
Permalink
Post by François Guillet
http://youtu.be/4Y-AFQqZVBw
Le disque ne ralentit pas.
Trucage vidéo ?
Pas sûr car quand il le pose ça tourne déjà. Manipulation ? Effet
ponctuel des aimants ?
La vidéo est propice à un trucage vidéo : pas d'arrière plan, phénomène
périodique, luminosité constante. Il suffit d'isoler une séquence et de
la boucler. Celà dit ça ne signifie absolument pas qu'il y a trucage
même si la présomption est grande.
Post by François Guillet
Il manque une info importante : quel couple est obtenu ? Combien de
tours faut-il pour éconnomiser l'équivalent de l'énergie nécessaire
pour faire les aimants ?
Il reste que rien ne dit que ce sont des aimants.
François Guillet
2010-04-24 16:30:16 UTC
Permalink
"Julien Arlandis" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
4bd31405$0$27580$***@reader.news.orange.fr...
...
| La vidéo est propice à un trucage vidéo : pas d'arrière plan, phénomène
| périodique, luminosité constante. Il suffit d'isoler une séquence et de
| la boucler.

Mais a priori pas de trucage dans la vidéo de l'université de Delft.
Pourrait-on s'y tenir ? Car si l'on se met à prendre toutes les videos de
moteurs à aimants permanents de youtube, alors oui, on va de canulars en
canulars.
Achille Talon
2010-04-24 17:01:57 UTC
Permalink
Post by François Guillet
| La vidéo est propice à un trucage vidéo : pas d'arrière plan,
phénomène | périodique, luminosité constante. Il suffit d'isoler une
séquence et de | la boucler.
Mais a priori pas de trucage dans la vidéo de l'université de Delft.
Pourrait-on s'y tenir ? Car si l'on se met à prendre toutes les videos
de moteurs à aimants permanents de youtube, alors oui, on va de canulars
en canulars.
La scène de l'université de Delft ressemble effectivement à un canular de
potaches.
François Guillet
2010-04-25 15:24:19 UTC
Permalink
"Achille Talon" <***@cubitus.at> a écrit dans le message de news:
4bd32405$0$14917$***@news.free.fr...
...
| La scène de l'université de Delft ressemble effectivement à un canular de
| potaches.

Un canular de potaches par des potaches, par des universitaires, ou par des
personnes sans rapport avec cette université ?
Tu penses que celui qui fait le speech d'accueil n'est pas un universitaire
de Delft (il dit bien son nom mais je ne peux le saisir) ?
Julien Arlandis
2010-04-24 17:38:25 UTC
Permalink
Post by François Guillet
...
| La vidéo est propice à un trucage vidéo : pas d'arrière plan, phénomène
| périodique, luminosité constante. Il suffit d'isoler une séquence et de
| la boucler.
Mais a priori pas de trucage dans la vidéo de l'université de Delft.
Pourrait-on s'y tenir ? Car si l'on se met à prendre toutes les videos de
moteurs à aimants permanents de youtube, alors oui, on va de canulars en
canulars.
Ok restons concentré sur cette vidéo. Je te propose de nous exposer ton
point de vue sur la vidéo, l'inventeur du moteur est il malhonnête selon
toi ou se laisse t-il berner par un artefact quelconque qu'il va falloir
identifier, autre hypothèse?
François Guillet
2010-04-25 15:30:42 UTC
Permalink
"Julien Arlandis" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
4bd32c92$0$27570$***@reader.news.orange.fr...
...
| Ok restons concentré sur cette vidéo. Je te propose de nous exposer ton
| point de vue sur la vidéo, l'inventeur du moteur est il malhonnête selon
| toi ou se laisse t-il berner par un artefact quelconque qu'il va falloir
| identifier, autre hypothèse?

Un artefact ne me semble pas possible (comme la "compression" des aimants au
départ dont on a parlé ailleurs). Un artefact qui ferait tourner le moteur
aussi longtemps sans source apparente d'énergie me semble aussi
extraordinaire que le fait que ce serait un mouvement perpétuel ou
exploitant une source d'énergie nouvelle. Donc pour moi soit l'inventeur est
malhonnête, soit il est génial.

J'ai lu sur un autre forum un intervenant qui disait que le moteur
ralentissait, après avoir fait une analyse spectrale de la bande son de la
vidéo. Ceci aurait bien été le signe d'une fraude. Mais j'ai fait la même
analyse avec Adobe Audition, et je ne constate aucune bande spectrale donc
la fréquence diminuerait. C'est toutefois assez difficile d'être
catégorique, car le signal est très bruité. Donc je n'ai pas non plus de
début de piste pour la fraude (c'est pour ça que j'ai amené le sujet ici,
car les "PMM" sont légions et il est en général facile de voir la faille).
François Guillet
2010-04-25 15:32:13 UTC
Permalink
"Julien Arlandis" <***@free.fr> a écrit dans le message de news:
4bd32c92$0$27570$***@reader.news.orange.fr...
...
| Ok restons concentré sur cette vidéo. Je te propose de nous exposer ton
| point de vue sur la vidéo, l'inventeur du moteur est il malhonnête selon
| toi ou se laisse t-il berner par un artefact quelconque qu'il va falloir
| identifier, autre hypothèse?

Un artefact ne me semble pas possible (comme la "compression" des aimants au
départ dont on a parlé ailleurs). Un artefact qui ferait tourner le moteur
aussi longtemps sans source apparente d'énergie me semble aussi
extraordinaire que le fait que ce serait un mouvement perpétuel ou
exploitant une source d'énergie nouvelle. Donc pour moi soit l'inventeur est
malhonnête, soit il est génial.

J'ai lu sur un autre forum un intervenant qui disait que le moteur
ralentissait, après avoir fait une analyse spectrale de la bande son de la
vidéo. Ceci aurait bien été le signe d'une fraude. Mais j'ai fait la même
analyse avec Adobe Audition, et je ne constate aucune bande spectrale dont
la fréquence diminuerait. C'est toutefois assez difficile d'être
catégorique, car le signal est très bruité. Donc je n'ai pas non plus de
début de piste pour la fraude (c'est pour ça que j'ai amené le sujet ici,
car les "PMM" sont légions et il est en général facile de voir la faille).
siger
2010-04-24 13:19:36 UTC
Permalink
Post by François Guillet
Encore un !
Un moteur à aimant permanent n'est pas un moteur qui ne consomme pas
d'énergie. J'ai cherché un peu et constaté que d'autres utilisent aussi
cette expression dans ce sens, mais c'est une grosse erreur car le
contexte ne permet pas toujours de savoir de quoi on parle.
--
siger
François Guillet
2010-04-24 14:27:18 UTC
Permalink
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
***@127.0.0.1...
| François Guillet a écrit :
|
| > Encore un !
|
| Un moteur à aimant permanent n'est pas un moteur qui ne consomme pas
| d'énergie.

Quelle énergie serait consommée ?
Même si l'on prenait en compte l'énergie du champ des aimants en supposant
qu'ils se désaimantent (densité B²/2*mu0), on serait loin, très loin, de
pouvoir faire tourner un ventilo comme on le voit.
siger
2010-04-24 14:40:01 UTC
Permalink
Post by François Guillet
| Un moteur à aimant permanent n'est pas un moteur qui ne consomme
| pas d'énergie.
Quelle énergie serait consommée ?
Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.

Peut-être que le 2ème sens utilisé dans cette discussion est un
anglicisme.
--
siger
François Guillet
2010-04-24 15:32:04 UTC
Permalink
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
***@127.0.0.1...
| François Guillet a écrit :
|
| > "siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
|
| >| Un moteur à aimant permanent n'est pas un moteur qui ne consomme
| >| pas d'énergie.
|
| > Quelle énergie serait consommée ?
|
| Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.

C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_, donc sans
courant électrique.

| Peut-être que le 2ème sens utilisé dans cette discussion est un
| anglicisme.

Comme dit l'article : "it is only through independent replication that any
confidence can be placed that there is actually something happening here
worthy of serious scientific investigation"
siger
2010-04-24 15:37:15 UTC
Permalink
Post by François Guillet
| Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.
C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_,
donc sans courant électrique.
Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents", dans
le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire l'attention sur
ça car ça peut créer des discussions quiproquotiques :-)
Post by François Guillet
| Peut-être que le 2ème sens utilisé dans cette discussion est un
| anglicisme.
Je voulais dire que peut-être que "magnetic motor" signifie
qu'il n'y a que des aimants permanents, et que "moteur à aimants
permanents" (au sens courant) est traduit autrement en anglais.
--
siger
François Guillet
2010-04-24 16:46:03 UTC
Permalink
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
***@127.0.0.1...
| François Guillet a écrit :
|
| > "siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
|
| >| Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.
|
| > C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_,
| > donc sans courant électrique.
|
| Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents", dans
| le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire l'attention sur
| ça car ça peut créer des discussions quiproquotiques :-)

Oui, nous sommes d'accord. C'est le français qui est ambigu sur ce point,
étant donné que ce qui est "moteur", c'est ce qui est dynamique, donc pas
les aimants permanents. On ne devrait pas appeler "moteur à aimants
permanents" un moteur qui utilise des bobines électriques et des aimants.
Les aimants ne font que convertir énergie mécanique en énergie électrique et
vice versa sans jouer eux-même un rôle dans le bilan énergétique. C'est
comme si on disait "moteur à masse" pour une vieille horloge, oubliant que
l'énergie, si l'on veut une horloge qui ne s'arrête pas, ce n'est pas le
poids entrainant le mouvement, mais le bras qui le remonte.
siger
2010-04-24 17:01:19 UTC
Permalink
Post by François Guillet
| Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents",
| dans le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire
| l'attention sur ça car ça peut créer des discussions
| quiproquotiques :-)
Oui, nous sommes d'accord. C'est le français qui est ambigu sur ce
point, étant donné que ce qui est "moteur", c'est ce qui est
dynamique, donc pas les aimants permanents. On ne devrait pas
appeler "moteur à aimants permanents" un moteur qui utilise des
bobines électriques et des aimants. Les aimants ne font que
convertir énergie mécanique en énergie électrique et vice versa
sans jouer eux-même un rôle dans le bilan énergétique. C'est comme
si on disait "moteur à masse" pour une vieille horloge, oubliant
que l'énergie, si l'on veut une horloge qui ne s'arrête pas, ce
n'est pas le poids entrainant le mouvement, mais le bras qui le
remonte.
Oui, mais c'est trop tard :-)
Il y a beaucoup de cas ainsi, il ne faut pas chercher l'étymologie.
Souvent le contexte est suffisant, mais là c'est le même : un moteur
rotatif.

C'est donc au nouveau sens d'avoir un autre nom. Parfois l'usage se
répend suffisamment et suffisamment vite pour rendre l'autre obsolette,
comme avec "portable". Mais ici ça reste confidentiel, et je pense
qu'un moteur à aimant permanent restera un moteur électrique.

Je ne trouve pas de mot. Peut-être ajouter un truc genre "sans apport
d'énergie" : moteur SAE à aimants permanets , ou approchant (SAE,
c'est pas terrible).

Bon, je me demande aussi s'il faut chercher à nommer ça, attendons
d'être sûr que ça marche.
--
siger
Michel Actis
2010-04-25 05:12:44 UTC
Permalink
Post by François Guillet
|
|
| >| Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.
|
| > C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_,
| > donc sans courant électrique.
|
| Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents", dans
| le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire l'attention sur
| ça car ça peut créer des discussions quiproquotiques :-)
Oui, nous sommes d'accord. C'est le français qui est ambigu sur ce point,
étant donné que ce qui est "moteur", c'est ce qui est dynamique, donc pas
les aimants permanents. On ne devrait pas appeler "moteur à aimants
permanents" un moteur qui utilise des bobines électriques et des aimants.
Les aimants ne font que convertir énergie mécanique en énergie électrique et
vice versa sans jouer eux-même un rôle dans le bilan énergétique. C'est
comme si on disait "moteur à masse" pour une vieille horloge, oubliant que
l'énergie, si l'on veut une horloge qui ne s'arrête pas, ce n'est pas le
poids entrainant le mouvement, mais le bras qui le remonte.
Je ne vois qu'une approche théorique possible pour ce type de moteur...Il
faut imaginer un équilibre instable permanent en fait les aimants cherchent
une position d'équilibre qu'ils ne trouvent jamais...C'est un peu comme
l'âne qui avance sans jamais rattraper la carotte que l'on laisse pendre au
bout d'un bâton devant son museau...


M.A
Julien Arlandis
2010-04-25 09:56:42 UTC
Permalink
Post by Michel Actis
Post by François Guillet
|
|
| >| Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.
|
| > C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_,
| > donc sans courant électrique.
|
| Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents", dans
| le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire l'attention sur
| ça car ça peut créer des discussions quiproquotiques :-)
Oui, nous sommes d'accord. C'est le français qui est ambigu sur ce point,
étant donné que ce qui est "moteur", c'est ce qui est dynamique, donc pas
les aimants permanents. On ne devrait pas appeler "moteur à aimants
permanents" un moteur qui utilise des bobines électriques et des aimants.
Les aimants ne font que convertir énergie mécanique en énergie électrique et
vice versa sans jouer eux-même un rôle dans le bilan énergétique. C'est
comme si on disait "moteur à masse" pour une vieille horloge, oubliant que
l'énergie, si l'on veut une horloge qui ne s'arrête pas, ce n'est pas le
poids entrainant le mouvement, mais le bras qui le remonte.
Je ne vois qu'une approche théorique possible pour ce type de
moteur...Il faut imaginer un équilibre instable permanent en fait les
aimants cherchent une position d'équilibre qu'ils ne trouvent
jamais...C'est un peu comme l'âne qui avance sans jamais rattraper la
carotte que l'on laisse pendre au bout d'un bâton devant son museau...
M.A
C'est presque la définition d'un mouvement perpétuel, on cherche
toujours à briser un point d'équilibre mais la nature est têtue en
statique les champs sont toujours conservatifs et en dynamique ils
rayonnent de l'énergie va t-en fabriquer un mouvement perpétuel dans ces
conditions.
Nietsnie
2010-04-25 12:04:56 UTC
Permalink
Post by Michel Actis
Post by François Guillet
Post by siger
Post by François Guillet
Post by siger
Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.
C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_,
donc sans courant électrique.
Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents",
dans le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire
l'attention sur ça car ça peut créer des discussions
quiproquotiques :-)
Oui, nous sommes d'accord. C'est le français qui est ambigu sur ce
point, étant donné que ce qui est "moteur", c'est ce qui est
dynamique, donc pas les aimants permanents. On ne devrait pas
appeler "moteur à aimants permanents" un moteur qui utilise des
bobines électriques et des aimants. Les aimants ne font que
convertir énergie mécanique en énergie électrique et
vice versa sans jouer eux-même un rôle dans le bilan énergétique.
C'est comme si on disait "moteur à masse" pour une vieille horloge,
oubliant que l'énergie, si l'on veut une horloge qui ne s'arrête
pas, ce n'est pas le poids entrainant le mouvement, mais le bras qui
le remonte.
Je ne vois qu'une approche théorique possible pour ce type de
moteur...Il faut imaginer un équilibre instable permanent en fait les
aimants cherchent une position d'équilibre qu'ils ne trouvent
jamais...C'est un peu comme l'âne qui avance sans jamais rattraper la
carotte que l'on laisse pendre au bout d'un bâton devant son museau...
...
Ah ? Et dans un cas comme dans l'autre ça génère de l'énergie ???

Il n'y a à ma connaissance que deux hypothèses, mais je ne suis pas contre
d'autres qui soient tout aussi solides. Schématiquement :

1 - La conversion de calories en une autre énergie, utilisant une facette de
l'effet magnétocalorique
2 - Un partie de cache cache avec l'entropie : on puise dans le réservoir et
le milieu le reconstitue.
--
Jean Claude Pinoteau
Michel Actis
2010-04-26 05:39:02 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by Michel Actis
Post by François Guillet
Post by siger
Post by François Guillet
Post by siger
Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.
C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_,
donc sans courant électrique.
Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents",
dans le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire
l'attention sur ça car ça peut créer des discussions
quiproquotiques :-)
Oui, nous sommes d'accord. C'est le français qui est ambigu sur ce
point, étant donné que ce qui est "moteur", c'est ce qui est
dynamique, donc pas les aimants permanents. On ne devrait pas
appeler "moteur à aimants permanents" un moteur qui utilise des
bobines électriques et des aimants. Les aimants ne font que
convertir énergie mécanique en énergie électrique et
vice versa sans jouer eux-même un rôle dans le bilan énergétique.
C'est comme si on disait "moteur à masse" pour une vieille horloge,
oubliant que l'énergie, si l'on veut une horloge qui ne s'arrête
pas, ce n'est pas le poids entrainant le mouvement, mais le bras qui
le remonte.
Je ne vois qu'une approche théorique possible pour ce type de
moteur...Il faut imaginer un équilibre instable permanent en fait les
aimants cherchent une position d'équilibre qu'ils ne trouvent
jamais...C'est un peu comme l'âne qui avance sans jamais rattraper la
carotte que l'on laisse pendre au bout d'un bâton devant son museau...
...
Ah ? Et dans un cas comme dans l'autre ça génère de l'énergie ???
Il n'y a à ma connaissance que deux hypothèses, mais je ne suis pas contre
1 - La conversion de calories en une autre énergie, utilisant une facette
de l'effet magnétocalorique
2 - Un partie de cache cache avec l'entropie : on puise dans le réservoir
et le milieu le reconstitue.
--
Jean Claude Pinoteau
Je vois de moins en moins de problèmes à puiser de l'énergie via le
magnétisme d'un système...Les objecteurs font remarquer que si
c'était le cas les champs magnétiques devraient disparaitre c'est possible
mais pourquoi le feraient-ils rapidement ? Supposons qu'un domaine
magnétique perdent une fraction de son aimantation il faut s'attendre à ce
que les domaines concernés se réalignent et regagnent leur aimantation sous
l'influence des domaines encore magnétisés... L'aimantation n'est jamais
homogène c'est la résultante globale des domaines magnétiques que l'on
mesure... Bien sûr, l'énergie ne vient pas de nul part peut être qu'elle est
prise dans l'agitation thermique des atomes du système. Dès lors, il est
possible que le système ait tendance à se refroidir mais le milieu ambiant
doit lui restituer de l'énergie "in fine" c'est le milieu ambiant qui
serait la source de l'énergie mécanique récupérée....

D'un autre coté, il est possible, suite au travail mécanique fourni, qu'en
perdant une fraction de son magnétisme le système chauffe. Dès lors, les
domaines se réalignent encore mais le système étant plus chaud l'aimantation
globale est moindre et le système continu à perdre son aimantation et à
chauffer mais comme le processus de réalignement est de moins en moins
efficace à terme le système devient brûlant et perd totalement son
aimantation. Mais si l'opérateur met en place un dispositif qui permet de
thermaliser le moteur alors le processus peut perdurer tant que le milieu
ambiant peut évacuer la chaleur produite par le système mais il est alors
probable qu'il faille apporter plus d'énergie au système pour le refroidir
qu'il ne produit d'énergie dans le cas contraire il devient beaucoup plus
difficile de comprendre l'origine de l'énergie mécanique produite par le
moteur...


M.A
Nietsnie
2010-04-26 08:17:12 UTC
Permalink
Post by Michel Actis
Post by Nietsnie
Post by Michel Actis
Post by François Guillet
Post by siger
Post by François Guillet
Post by siger
Un moteur à aimants permanents est un moteur électrique.
C'est un moteur supposé être à aimants permanents _seulement_,
donc sans courant électrique.
Oui, j'ai vite compris ça. Mais un "moteur à aimants permanents",
dans le langage courant c'est un moteur électrique. J'attire
l'attention sur ça car ça peut créer des discussions
quiproquotiques :-)
Oui, nous sommes d'accord. C'est le français qui est ambigu sur ce
point, étant donné que ce qui est "moteur", c'est ce qui est
dynamique, donc pas les aimants permanents. On ne devrait pas
appeler "moteur à aimants permanents" un moteur qui utilise des
bobines électriques et des aimants. Les aimants ne font que
convertir énergie mécanique en énergie électrique et
vice versa sans jouer eux-même un rôle dans le bilan énergétique.
C'est comme si on disait "moteur à masse" pour une vieille horloge,
oubliant que l'énergie, si l'on veut une horloge qui ne s'arrête
pas, ce n'est pas le poids entrainant le mouvement, mais le bras
qui le remonte.
Je ne vois qu'une approche théorique possible pour ce type de
moteur...Il faut imaginer un équilibre instable permanent en fait
les aimants cherchent une position d'équilibre qu'ils ne trouvent
jamais...C'est un peu comme l'âne qui avance sans jamais rattraper
la carotte que l'on laisse pendre au bout d'un bâton devant son
museau... ...
Ah ? Et dans un cas comme dans l'autre ça génère de l'énergie ???
Il n'y a à ma connaissance que deux hypothèses, mais je ne suis pas
1 - La conversion de calories en une autre énergie, utilisant une
facette de l'effet magnétocalorique
2 - Un partie de cache cache avec l'entropie : on puise dans le
réservoir et le milieu le reconstitue.
--
Jean Claude Pinoteau
Je vois de moins en moins de problèmes à puiser de l'énergie via le
magnétisme d'un système...Les objecteurs font remarquer que si
c'était le cas les champs magnétiques devraient disparaitre c'est
possible mais pourquoi le feraient-ils rapidement ? Supposons qu'un
domaine magnétique perdent une fraction de son aimantation il faut
s'attendre à ce que les domaines concernés se réalignent et regagnent
leur aimantation sous l'influence des domaines encore magnétisés...
L'aimantation n'est jamais homogène c'est la résultante globale des
domaines magnétiques que l'on mesure... Bien sûr, l'énergie ne vient
pas de nul part peut être qu'elle est prise dans l'agitation
thermique des atomes du système. Dès lors, il est possible que le
système ait tendance à se refroidir mais le milieu ambiant doit lui
restituer de l'énergie "in fine" c'est le milieu ambiant qui serait
la source de l'énergie mécanique récupérée....
Cette dernière phrase, c'est ce que j'explique. L'énergie vient forcément du
milieu ambiant, soit sous forme de calories ou bien de champ magnétique.
Les aimants du système ne peuvent pas fournir l'énergie, qui est
relativement faible comme on en a déjà parlé dans une autre discussion, mais
surtout pas inépuisable. Ils ne sont qu'un vecteur.
Post by Michel Actis
D'un autre coté, il est possible, suite au travail mécanique fourni,
qu'en perdant une fraction de son magnétisme le système chauffe. Dès
lors, les domaines se réalignent encore mais le système étant plus
chaud l'aimantation globale est moindre et le système continu à
perdre son aimantation et à chauffer mais comme le processus de
réalignement est de moins en moins efficace à terme le système
devient brûlant et perd totalement son aimantation. Mais si
l'opérateur met en place un dispositif qui permet de thermaliser le
moteur alors le processus peut perdurer tant que le milieu ambiant
peut évacuer la chaleur produite par le système mais il est alors
probable qu'il faille apporter plus d'énergie au système pour le
refroidir qu'il ne produit d'énergie dans le cas contraire il devient
beaucoup plus difficile de comprendre l'origine de l'énergie
mécanique produite par le moteur... ...
Vous avez sans doute mal lu, vu que dans tout prototype du genre à base
d'aimants, voire d'électroaimants, lorsque c'est mentionné, soit le système
reste froid soit il abaisse la température ambiante.
--
Jean Claude Pinoteau
François Guillet
2010-04-26 16:00:33 UTC
Permalink
"Michel Actis" <***@club-internet.fr> a �crit dans le message de news: hr38tq$de9$***@news.le-studio75.com...
...
| Je vois de moins en moins de problèmes à puiser de l'énergie via le
| magnétisme d'un système...

Moi non plus. Dommage que ça ne marche pas (au moins, pas encore).

| Les objecteurs font remarquer que si
| c'était le cas les champs magnétiques devraient disparaitre c'est possible
| mais pourquoi le feraient-ils rapidement ? Supposons qu'un domaine
| magnétique perdent une fraction de son aimantation il faut s'attendre à ce
| que les domaines concernés se réalignent et regagnent leur aimantation
sous
| l'influence des domaines encore magnétisés... L'aimantation n'est jamais
| homogène c'est la résultante globale des domaines magnétiques que l'on
| mesure... Bien sûr, l'énergie ne vient pas de nul part peut être qu'elle
est
| prise dans l'agitation thermique des atomes du système. Dès lors, il est
| possible que le système ait tendance à se refroidir mais le milieu ambiant
| doit lui restituer de l'énergie "in fine" c'est le milieu ambiant qui
| serait la source de l'énergie mécanique récupérée....

Ils ont fait des mesures calorimétriques chez Steorn, mais rien de flagrant.
http://www.steorn.com/orbo/eorbo/5-calorimetric-tests.aspx
Michel Actis
2010-04-27 06:30:04 UTC
Permalink
Post by François Guillet
...
| Je vois de moins en moins de problèmes à puiser de l'énergie via le
| magnétisme d'un système...
Moi non plus. Dommage que ça ne marche pas (au moins, pas encore).
| Les objecteurs font remarquer que si
| c'était le cas les champs magnétiques devraient disparaitre c'est possible
| mais pourquoi le feraient-ils rapidement ? Supposons qu'un domaine
| magnétique perdent une fraction de son aimantation il faut s'attendre à ce
| que les domaines concernés se réalignent et regagnent leur aimantation
sous
| l'influence des domaines encore magnétisés... L'aimantation n'est jamais
| homogène c'est la résultante globale des domaines magnétiques que l'on
| mesure... Bien sûr, l'énergie ne vient pas de nul part peut être qu'elle
est
| prise dans l'agitation thermique des atomes du système. Dès lors, il est
| possible que le système ait tendance à se refroidir mais le milieu ambiant
| doit lui restituer de l'énergie "in fine" c'est le milieu ambiant qui
| serait la source de l'énergie mécanique récupérée....
Ils ont fait des mesures calorimétriques chez Steorn, mais rien de flagrant.
http://www.steorn.com/orbo/eorbo/5-calorimetric-tests.aspx
Puissance du dispositif et flux thermique possiblement trop faibles pour
être mesurés, il me semble qu'une machine de puissance, mentionnée il y a
quelques temps, créait une nette chute de la température du milieu
ambiant...


M.A
François Guillet
2010-04-25 15:44:23 UTC
Permalink
"Michel Actis" <***@club-internet.fr> a �crit dans le message de news: hr0j0j$i67$***@news.le-studio75.com...
|...C'est un peu comme
| l'âne qui avance sans jamais rattraper la carotte que l'on laisse pendre
au
| bout d'un bâton devant son museau...

sauf que si l'âne n'attrape jamais de carotte, il perdra son énergie (dans
les côtes seulement, puisque sur du plat, il n'a pas besoin d'énergie pour
avancer, c'est Newton qui l'a dit :-) ).
A. Caspis
2010-04-24 15:20:35 UTC
Permalink
Post by François Guillet
| Un moteur à aimant permanent n'est pas un moteur qui ne consomme pas
| d'énergie.
Quelle énergie serait consommée ?
Il pourrait s'agir de l'énergie potentielle de la
configuration géométrique des aimants: on assemble
la machine en forçant les pôles opposés face à face,
et ils se repoussent en cédant l'énergie à l'arbre d'une
façon ou d'une autre. Comme un mécanisme à ressort.

Si les aimants sont puissants, un examinateur doit
pouvoir démonter la machine sans même s'apercevoir
qu'ils sont mobiles. D'ailleurs ils doivent être bien
attachés, sinon il y aurait eu un carnage dans la salle
de conférence (quiconque s'est retrouvé un jour avec
un doigt entre deux gros aimants NdFeB comprendra).

Mais d'après un témoin il y avait des bobines et des fils
"juste pour empêcher le moteur de s'emballer", alors ce
n'est peut-être même pas la peine d'aller chercher si loin:
http://www.energeticforum.com/renewable-energy/5490-muammer-yildiz.html

AC
François Guillet
2010-04-24 15:39:17 UTC
Permalink
"A. Caspis" <***@yahoo.com> a écrit dans le message de news:
4bd30c45$0$22391$***@news.free.fr...
...
| Il pourrait s'agir de l'énergie potentielle de la
| configuration géométrique des aimants: on assemble
| la machine en forçant les pôles opposés face à face,
| et ils se repoussent en cédant l'énergie à l'arbre d'une
| façon ou d'une autre. Comme un mécanisme à ressort.

Dans ce cas, le "ressort" se détenderait en 1 tour maximum (probablement
moins par raison de symétrie) et ensuite la vitesse ne resterait pas
constante, car le ventilo dépense de l'énergie.

...
| Mais d'après un témoin il y avait des bobines et des fils
| "juste pour empêcher le moteur de s'emballer",
...

Si c'est vrai, là ça sent le canular. Car on peut toujours utiliser un
dispositif mécanique de freinage pour éviter l'emballement sans mettre en
doute l'expérience.
A. Caspis
2010-04-24 15:51:27 UTC
Permalink
Post by François Guillet
Dans ce cas, le "ressort" se détenderait en 1 tour maximum (probablement
moins par raison de symétrie) et ensuite la vitesse ne resterait pas
constante, car le ventilo dépense de l'énergie.
Pourquoi forcément en un tour ? On pourrait partir d'un
bête mécanisme à ressort hélicoïdal comprimé et réducteur
à engrenages, puis remplacer le ressort par deux aimants.

Ici il y a peut-être un dispositif original qui assure
une démultiplication sans engrenages, uniquement grâce
aux interactions entre aimants. Ce serait digne d'intérêt,
même si c'est très loin du mouvement perpétuel.

AC
A. Caspis
2010-04-24 16:07:49 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Pourquoi forcément en un tour ? On pourrait partir d'un
bête mécanisme à ressort hélicoïdal comprimé et réducteur
à engrenages, puis remplacer le ressort par deux aimants.
Après réflexion, il vaudrait mieux s'inspirer d'un
mécanisme à ressort hélicoïdal en tension, que l'on
remplacerait ensuite par deux aimants qui s'attirent:
ainsi, la force d'attraction augmenterait au fur et à
mesure que les aimants se rapprochent, et le dispositif
accélèrerait très lentement pendant toute sa durée de
fonctionnement, ce qui serait parfait pour exciter les
spectateurs.

AC
François Guillet
2010-04-24 16:56:28 UTC
Permalink
"A. Caspis" <***@yahoo.com> a écrit dans le message de news:
4bd31381$0$10084$***@news.free.fr...
| François Guillet wrote:
| > Dans ce cas, le "ressort" se détenderait en 1 tour maximum (probablement
| > moins par raison de symétrie) et ensuite la vitesse ne resterait pas
| > constante, car le ventilo dépense de l'énergie.
|
| Pourquoi forcément en un tour ? On pourrait partir d'un
| bête mécanisme à ressort hélicoïdal comprimé et réducteur
| à engrenages, puis remplacer le ressort par deux aimants.

pas réaliste. A voir le ventilo, le système dispose d'une bonne puissance à
mon avis incompatible avec un dispositif de démultiplication (qui réduirait
d'autant la force que peut exercer un aimant). D'autre part dès que les
aimants s'éloigneraient ou se rapprocheraient, la force diminuerait et la
vitesse du ventilo aussi.
Une config magnétique initiale capable de faire tourner ce moteur de façon
stable pendant 10 mn me semble des plus improbables.

| Ici il y a peut-être un dispositif original qui assure
| une démultiplication sans engrenages, uniquement grâce
| aux interactions entre aimants. Ce serait digne d'intérêt,
| même si c'est très loin du mouvement perpétuel.

Les "engrenages magnétiques" existent déjà, même industriellement.
A. Caspis
2010-04-24 18:29:54 UTC
Permalink
Post by François Guillet
Une config magnétique initiale capable de faire tourner ce moteur de façon
stable pendant 10 mn me semble des plus improbables.
Est-ce bien 10 minutes ? Dans la vidéo il tourne pendant
3 minutes (mais il y a des coupures).

Pour réguler la vitesse il suffirait par exemple
qu'une moitié des paires d'aimants soit en attraction
(la force augmente au fur et à mesure du rapprochement)
et l'autre moitié en répulsion (la force diminue).

À vue de nez il pourrait y avoir 240 paires d'aimants
de 25 mm. Ce genre d'aimant doit supporter 20 kg en
moyenne sur une course de 10 mm, ce qui permettrait
de stocker de l'ordre de 0,5 kJ.

À titre de comparaison, un hélicoptère modèle réduit
avec un rotor un peu plus grand brasse probablement
beaucoup plus d'air et fait largement autant de bruit,
pendant 15 minutes, avec une batterie de 20 kJ.

AC
siger
2010-04-24 19:01:55 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
À vue de nez il pourrait y avoir 240 paires d'aimants
de 25 mm.
Je vois 8 blocs contenant des choses indéfinies et diverses, d'un
diamètre de 20 mm environ et de longueur inconnue.
Post by A. Caspis
Ce genre d'aimant doit supporter 20 kg en
moyenne sur une course de 10 mm,
Vou parlez d'un entrefer de 10 mm ? Si oui, 20 kg me semble énorme,
même pour des aimants NeFeBo. Ou alors il faudrait qu'ils soient très
longs, et il ne me semble pas y avoir la place, surtout pour 480
aimants.
--
siger
A. Caspis
2010-04-25 17:42:27 UTC
Permalink
Post by siger
Vou parlez d'un entrefer de 10 mm ? Si oui, 20 kg me semble énorme,
même pour des aimants NeFeBo.
Celui-ci de 25mm et seulement 7mm d'épaisseur retient 12 kg
sur une surface en fer:
http://www.supermagnete.de/eng/S-25-07-N

Alors avec deux aimants du même genre face à face, en version
N52, et chacun 4 fois plus épais, ça ne m'étonnerait pas qu'on
puisse atteindre 20kg (20kg étant la force moyenne sur une
course de 10mm; c'est moins à l'écartement maximum et beaucoup
plus au contact).

De plus le dispositif de la vidéo est circulaire. Il pourrait
y avoir des astuces pour boucler optimalement les lignes de
champ des deux côtés de chaque aimant.

Si quelqu'un sait faire des calculs plus précis sur des aimants
en champ proche, ça m'intéresse.

AC
siger
2010-04-27 18:32:48 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Post by siger
Vou parlez d'un entrefer de 10 mm ? Si oui, 20 kg me semble énorme,
même pour des aimants NeFeBo.
Celui-ci de 25mm et seulement 7mm d'épaisseur retient 12 kg
http://www.supermagnete.de/eng/S-25-07-N
Alors avec deux aimants du même genre face à face, en version
N52, et chacun 4 fois plus épais, ça ne m'étonnerait pas qu'on
puisse atteindre 20kg
Un grande épaisseur d'aimant sera capable d'une plus grande force quand
il y a un entrefer, mais la force maxi (au contact, surfaces bien
usinées) n'augmente pas avec l'épaisseur de l'aimant, donc pas non plus
avec la superposition d'aimants.

Donc un aimant NeFeBO de surface diamètre 25mm ne dépassera pas 12 daN
au contact, quelle que soit son épaisseur et quelque soit le nombre
d'aimants qu'on additionne.
Post by A. Caspis
(20kg étant la force moyenne sur une
course de 10mm
Je ne comprends toujours pas ce que vous appelez "course". S'agit-il de
l'entrefer ? D'un entrefer variable ?
Post by A. Caspis
De plus le dispositif de la vidéo est circulaire. Il pourrait
y avoir des astuces pour boucler optimalement les lignes de
champ des deux côtés de chaque aimant.
Le fer permet le passage d'un flux supérieur à celui que donne un
aimant NeFeBo. On peut donc mettre les aimants en profondeur, dans une
zone où il y a de la place, et conduire le flux avec de l'acier en
forme de cône ou de pyramide (tronqué) de manière à atteindre la
saturation du fer. Ce qui fait qu'au contact la surface totale est plus
faible et on a toujours les 12 daN.
Pour le le champ ne soit pas dilué, il faut que ce qui entoure les
aimants et l'acier soit en matériau amagnétique et d'une épaisseur
sffisante pour éviter les pertes internes.
Post by A. Caspis
Si quelqu'un sait faire des calculs plus précis sur des aimants
en champ proche, ça m'intéresse.
Si on reste avec ces aimants et si on considère un entrefer nul, vous
avez tous les éléments. Si l'entrefer est faible (inférieur à 0,3 mm)
en mettant 2 aimants de 7 mm d'épaisseur ça devrait compenser, sachant
qu'il y a aussi des fuites sur les côtés, c'est à dire ce qui n'arrive
pas à passer directement et qui ajoute un peu d'attraction.

Sans connaitre la construction du moteur, c'est difficile de calculer,
par exemple la force d'un aimant diminue avec le carré de l'entrefer,
de mémoire, c'est donc un paramètre important.
--
siger
A. Caspis
2010-04-27 20:10:27 UTC
Permalink
Post by siger
Donc un aimant NeFeBO de surface diamètre 25mm ne dépassera pas 12 daN
au contact, quelle que soit son épaisseur et quelque soit le nombre
d'aimants qu'on additionne.
Ah, je ne connaissais pas cette propriété. Je suppose
que ça se démontre en raisonnant sur les lignes de champ.

Dans cette table, à section égale, la force au contact
augmente sensiblement avec l'épaisseur de l'aimant:
http://www.supermagnete.de/eng/magnets.php?group=discs_big
Je suppose qu'il faut donc attribuer cet effet à l'épaisseur
du revêtement et/ou aux "fuites sur les côtés".
Post by siger
Je ne comprends toujours pas ce que vous appelez "course". S'agit-il de
l'entrefer ? D'un entrefer variable ?
Le but est de quantifier le travail des forces magnétiques
lorsqu'on écarte deux aimants d'une certaines distance.
J'ai proposé 10mm parce que ça semble compatible avec la
géométrie du moteur dont il est question.
Post by siger
Le fer permet le passage d'un flux supérieur à celui que donne un
aimant NeFeBo. On peut donc mettre les aimants en profondeur, dans une
zone où il y a de la place, et conduire le flux avec de l'acier en
forme de cône ou de pyramide (tronqué) de manière à atteindre la
saturation du fer. Ce qui fait qu'au contact la surface totale est plus
faible et on a toujours les 12 daN.
Je n'avais pas pensé à ça, mais c'est une piste intéressante
pour analyser ce moteur.

Je parlais simplement de canaliser le flux des pôles externes
(ceux qui ne sont pas face à face). Par exemple ici en
ajoutant une coque ferreuse on passe de 12 daN à 16 daN:
http://www.supermagnete.de/eng/S-25-07-N
http://www.supermagnete.de/eng/FTN-25

Merci pour ces éléments de réflexion nouveaux.

AC
siger
2010-04-27 21:19:42 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Post by siger
Donc un aimant NeFeBO de surface diamètre 25mm ne dépassera pas
12 daN au contact, quelle que soit son épaisseur et quelque soit
le nombre d'aimants qu'on additionne.
Ah, je ne connaissais pas cette propriété. Je suppose
que ça se démontre en raisonnant sur les lignes de champ.
Dans cette table, à section égale, la force au contact
http://www.supermagnete.de/eng/magnets.php?group=discs_big
Je suppose qu'il faut donc attribuer cet effet à l'épaisseur
du revêtement et/ou aux "fuites sur les côtés".
Ce tableau est à lire en tenant compte de l'usage imaginé par celui qui
l'a fait. Par exemple si c'est pour coller la liste des courses sur un
frigo dont l'épaisseur de tôle est très fine (donc beaucoup de fuites
car le fer est saturé), s'il s'agit aussi d'aimants seuls, donc avec le
retour vers le pôle opposé qui se fait dans l'air, c'est à dire un
entrefer très important, l'épaisseur de l'aimant a un rôle très
important. Plus la peinture et la planéité du frigo.

Par exemple, ce qu'on appelle une ventouse magnétique est un aimant
dans un logement en acier qui assure la fermeture du circuit sans
entrefer. En gros, l'aimant est entouré de partout sauf un pôle.
Avec un bon état de surface et une section d'acier suffisante, que ce
soit celui de la ventouse ou celui de la pièce sur laquelle elle est
posée, on double la force d'attraction puisqu'on double la surface de
contact (et que la surface est efficace car prévue pour) et qu'il n'y a
pas d'entrefer. L'autre conséquence est qu'une grande épaisseur
d'aimant n'est pas nécessaire, sauf cas particuliers.
Post by A. Caspis
Post by siger
Je ne comprends toujours pas ce que vous appelez "course".
S'agit-il de l'entrefer ? D'un entrefer variable ?
Le but est de quantifier le travail des forces magnétiques
lorsqu'on écarte deux aimants d'une certaines distance.
J'ai proposé 10mm parce que ça semble compatible avec la
géométrie du moteur dont il est question.
10 mm est une grande distance pour un aimant. Donc oui, ici l'épaisseur
de l'aimant doit être la plus grande possible.
S'il y a plusieurs aimants, il ne sont pas obligé d'être empilés, il
faut qu'ils soient dans le circuit (N et S = nord et sud) :

aimant A(N) / acier / pièce à tenir / acier / (S)aimant B(N) / acier /
(S) aimant A

Ce circuit est identique au même circuit avec un seul aimant de
l'épaisseur de A+B, ou si les aimants A et B sont collés ensemble.
C'est la hauteur totale des aimants dans le circiut qui compte.
Attention à ne pas additionner les hauteurs d'aimants en parallèle :
dans ce cas c'est leur surface qui compte.
Post by A. Caspis
Par exemple ici en
http://www.supermagnete.de/eng/S-25-07-N
http://www.supermagnete.de/eng/FTN-25
Voilà la ventouse :-)
C'est plus clair avec une photo !

Dire "on passe de 12 à 16" n'est vrai qui si on sous-entend "sur le
catalogue". L'épaisseur de l'acier sur laquelle on la met, son état de
surface (rugosité et géométrie globale), son revètement, la matière
(certains aciers ne sont pas magnétiques, certains le sont un peu),
l'épaisseur de rouille etc. sont des paramètres qui peuvent tout
changer. Les valeurs du catalogues sont indicatives et tiennent compte
d'un usage présupposé.


La formule qui permet de calculer la force optimum d'un aimant est :

F(daN) = [B²(kGauss) × S(cm²)] ÷ 24,7

F = force d'attraction à entrefer zéro
S = section (surface)
B = heu... le flux, le champ... je ne sais plus. De mémoire, c'est 16
kGauss pour l'acier (valeur de saturation), 12 pour le NeFeBo, 4 pour
la ferrite (à confirmer).


En pratique, ça signifie qu'un aimant NeFeBo a besoin d'un retour
d'acier d'une section égale à 12/16 de la surface de l'aimant.
Dans ces condition, ça double la force puisqu'on double la surface ou
plutôt le produit (B×S).
Si la section d'acier est importante, le flux est dilué, ça réduit
d'autant B pour la surface acier.

Par exemple pour la ventouse sur la photo, on considère la surface
d'aimant ×12 plus la surface d'acier ×16 (si sa surface = 12/16 de
celle de l'aimant).
Et aussi si le fond du logement est suffisemment épais pour assurer le
retour.

Ou, comme je le disais, qu'on peut mettre un cône d'acier sur l'aimant,
tronqué à une hauteur telle que la section du cône est égale à la 12/16
de celle de l'aimant. Le flux est concentré dans cette section, qui
sera la valeur maximale avant la saturation de l'acier. Le cône est
théorique, en pratique ce qui compte est la surface d'arrivée.
Intérêt : moins d'encombrement à l'endroit de "travail".

Je ne connais pas la formule qui permet de déduire la force de
l'entrefer.

Pas facile à expliquer tout ça sans dessin...
--
siger
François Guillet
2010-04-28 16:48:35 UTC
Permalink
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
***@127.0.0.1...
...
| Sans connaitre la construction du moteur, c'est difficile de calculer,
| par exemple la force d'un aimant diminue avec le carré de l'entrefer,
...

C'est bien en 1/r² seulement dans des cas particuliers, ou à grande
distance, quand on peut assimiler l'aimant à un dipole quasi-ponctuel. Mais
pas pour des aimants proches de forme quelconque, où c'est très différent
(puissance 3 à 6 je crois me souvenir, cela dépend de la topologie). On s'en
rend bien compte quand on doit "décoller" des aimants néodyme :-(.
siger
2010-04-28 18:41:09 UTC
Permalink
| la force d'un aimant diminue avec le carré
| de l'entrefer,
C'est bien en 1/r² seulement dans des cas particuliers, ou à
grande distance, quand on peut assimiler l'aimant à un dipole
quasi-ponctuel. Mais pas pour des aimants proches de forme
quelconque, où c'est très différent (puissance 3 à 6 je crois me
souvenir, cela dépend de la topologie). On s'en rend bien compte
quand on doit "décoller" des aimants néodyme :-(.
En écrivant ça, j'ai hésité à ajouter "au moins", car en pratique ça
donne en effet l'impression que la force diminue beaucoup plus vite.
--
siger
François Guillet
2010-04-29 15:59:55 UTC
Permalink
"siger" <***@hic.invalid> a écrit dans le message de news:
***@127.0.0.1...
| François Guillet a écrit :
|
| >| la force d'un aimant diminue avec le carré
| >| de l'entrefer,
|
| > C'est bien en 1/r² seulement dans des cas particuliers, ou à
| > grande distance, quand on peut assimiler l'aimant à un dipole
| > quasi-ponctuel. Mais pas pour des aimants proches de forme
| > quelconque, où c'est très différent (puissance 3 à 6 je crois me
| > souvenir, cela dépend de la topologie). On s'en rend bien compte
| > quand on doit "décoller" des aimants néodyme :-(.
|
| En écrivant ça, j'ai hésité à ajouter "au moins", car en pratique ça
| donne en effet l'impression que la force diminue beaucoup plus vite.

Oui. "Puissance 3 à 6", c'est un souvenir d'avoir lu ça ici et là, mais on
trouve peu de choses précises dans la littérature.
Cette question revient pourtant régulièrement, posée par des néophites qui
jouent aux aimants, et personne ne peut vraiment les renseigner. Il n'y a
pas de formule générale. Je subodore qu'il faut des calculs fastidieux (et
peu intéressants) pour venir à bout de chaque config, qui est un cas
particulier (sans parler qu'on ne connait jamais bien la topologie du champ
d'un aimant permament).
Nietsnie
2010-04-24 18:20:41 UTC
Permalink
Post by François Guillet
Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a été mis en
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-university/
Il m'a l'air plutôt puissant. Après la démo (10 mn), il a été démonté
et les pièces ont pu être manipulées par les spectateurs. Amha le
système peut encore cacher une batterie donc une duplication complète
par une équipe indépendante s'impose avant de résilier son abonnement
EDF. Mais si ça marche, je suis pour l'intégration de la Turquie dans
l'UE ! :-)
Le turc est fort, c'est légendaire !

Et ce turc là est bien placé pour entrer dans la légende.

Ce qui m'étonne c'est que personne ne fait de mesures de température. Parce
que la principale hypothèse est quand même que l'énergie puisée provient des
calories de l'ambiance, par dérivé de l'effet magnetocalorique.
--
Jean Claude Pinoteau
François Guillet
2010-04-25 14:38:34 UTC
Permalink
"Nietsnie" <***@9online.fr> a écrit dans le message de news:
4bd33680$0$25041$***@news.free.fr...
| François Guillet wrote:
| > Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a été mis en
| > démonstration à l'université hollandaise de Delft (voir la vidéo) :
| >
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-university/
| >
| > Il m'a l'air plutôt puissant. Après la démo (10 mn), il a été démonté
| > et les pièces ont pu être manipulées par les spectateurs. Amha le
| > système peut encore cacher une batterie donc une duplication complète
| > par une équipe indépendante s'impose avant de résilier son abonnement
| > EDF. Mais si ça marche, je suis pour l'intégration de la Turquie dans
| > l'UE ! :-)
|
| Le turc est fort, c'est légendaire !
|
| Et ce turc là est bien placé pour entrer dans la légende.

Méfions-nous. On en a eu un autre du même genre, le moteur "Perendev".
L'inventeur vient d'être mis en taule :
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_arrested_for_embezzlement.html
Nietsnie
2010-04-25 18:27:50 UTC
Permalink
Post by François Guillet
Post by Nietsnie
Post by François Guillet
Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a été mis en
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-university/
Post by Nietsnie
Post by François Guillet
Il m'a l'air plutôt puissant. Après la démo (10 mn), il a été
démonté et les pièces ont pu être manipulées par les spectateurs.
Amha le système peut encore cacher une batterie donc une
duplication complète par une équipe indépendante s'impose avant de
résilier son abonnement EDF. Mais si ça marche, je suis pour
l'intégration de la Turquie dans l'UE ! :-)
Le turc est fort, c'est légendaire !
Et ce turc là est bien placé pour entrer dans la légende.
Méfions-nous. On en a eu un autre du même genre, le moteur "Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_arrested_for_embezzlement.html
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a piraté un brevet expiré et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui exploite un
créneau, ce qui ne remet pas en cause la validité du Perendev. Il y a
actuellement un japonnais qui a réellement une ligne de fabrication de
petits moteurs sur le même principe, moteurs qui ne consomment que 20% de
l'énergie mécanique produite.

http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
rp
2010-04-25 19:52:49 UTC
Permalink
Encore un ! Celui-ci est du Turc Muammer Yildiz et il a t mis en
http://x-journals.com/2010/magnet-motor-demonstrated-at-delft-univers...
Il m'a l'air plut t puissant. Apr s la d mo (10 mn), il a t
d mont et les pi ces ont pu tre manipul es par les spectateurs.
Amha le syst me peut encore cacher une batterie donc une
duplication compl te par une quipe ind pendante s'impose avant de
r silier son abonnement EDF. Mais si a marche, je suis pour
l'int gration de la Turquie dans l'UE ! :-)
Le turc est fort, c'est l gendaire !
Et ce turc l est bien plac pour entrer dans la l gende.
M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur "Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui exploite un
cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du Perendev. Il y a
actuellement un japonnais qui a r ellement une ligne de fabrication de
petits moteurs sur le m me principe, moteurs qui ne consomment que 20% de
l' nergie m canique produite.
http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui ne consomme que 20% de l'énergie mécanique
produite....Punaise, et le type, il n'a même pas eu l'idée d'entrainer
avec son moteur un alternateur (rendement très facilement au delà de
0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des couillons
sur terre tout de même....
Nietsnie
2010-04-25 20:02:58 UTC
Permalink
Post by rp
....
M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur
"Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui
exploite un cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du
Perendev. Il y a actuellement un japonnais qui a r ellement une
ligne de fabrication de petits moteurs sur le m me principe, moteurs
qui ne consomment que 20% de l' nergie m canique produite.
http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui ne consomme que 20% de l'énergie mécanique
produite....Punaise, et le type, il n'a même pas eu l'idée d'entrainer
avec son moteur un alternateur (rendement très facilement au delà de
0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des couillons
sur terre tout de même....
Et si les couillons étaient ceux qui ne lisent pas complètement les liens
qu'on leur donne. Rien ne les y oblige, mais alors, ils doivent s'abstenir
de commenter.
--
Jean Claude Pinoteau
rp
2010-04-25 20:08:18 UTC
Permalink
....
M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur
"Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui
exploite un cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du
Perendev. Il y a actuellement un japonnais qui a r ellement une
ligne de fabrication de petits moteurs sur le m me principe, moteurs
qui ne consomment que 20% de l' nergie m canique produite.
http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui ne consomme que 20% de l' nergie m canique
produite....Punaise, et le type, il n'a m me pas eu l'id e d'entrainer
avec son moteur un alternateur (rendement tr s facilement au del de
0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des couillons
sur terre tout de m me....
Et si les couillons taient ceux qui ne lisent pas compl tement les liens
qu'on leur donne. Rien ne les y oblige, mais alors, ils doivent s'abstenir
de commenter.
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire
Tioga
2010-04-26 07:20:30 UTC
Permalink
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire
non ce n'est pas possible ! dans ce cas de figure il y a toujours un
problème qui se passe, rupture de l'arbre de transmission, grippage des
engrenages, impact de météorites, ou autre, ...chacun sait que la nature
à horreur du mouvement perpétuel.
Nietsnie
2010-04-26 08:27:45 UTC
Permalink
Post by rp
....
M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur
"Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui
exploite un cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du
Perendev. Il y a actuellement un japonnais qui a r ellement une
ligne de fabrication de petits moteurs sur le m me principe,
moteurs qui ne consomment que 20% de l' nergie m canique produite.
http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui ne consomme que 20% de l' nergie m canique
produite....Punaise, et le type, il n'a m me pas eu l'id e
d'entrainer avec son moteur un alternateur (rendement tr s
facilement au del de
0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des
couillons sur terre tout de m me....
Et si les couillons taient ceux qui ne lisent pas compl tement les
liens qu'on leur donne. Rien ne les y oblige, mais alors, ils
doivent s'abstenir de commenter.
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
Moi, je le parcours et je lis :

"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un générateur et en
sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux d'entrée vers les
électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et 150 mA, tandis que le
générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la sortie ; faisons le calcul :
1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et 9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie
[Ndt : soit 3,25 fois plus]."

On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61 compte tenu
du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype qui correspond à ce
que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur la différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
A. Caspis
2010-04-26 10:20:26 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un générateur et en
sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux d'entrée vers les
électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et 150 mA, tandis que le
1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et 9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie
[Ndt : soit 3,25 fois plus]."
Là ce n'est pas l'inventeur qui fait des promesses, mais seulement
un journaliste qui s'extasie devant des mesures qu'il ne sait
peut-être pas interpréter correctement (problème bien connu du
déphasage courant/tension, facteur de puissance non mesuré, etc).

Ailleurs il est question d'une chaîne de supermarchés qui remplace
40 000 ventilateurs. Le journaliste n'écrit pas comme Nietsnie
"moteurs qui ne consomment que 20% de l'énergie mécanique produite"
mais seulement
"à puissance et couple égaux, les moteurs Minato ne consomment que
20% et même moins, de l'énergie nécessaire aux moteurs conventionnels",
ce qui est très différent.

Il s'agit donc probablement de remplacer 40 000 vieux moteurs
empoussiérés dont le rendement est tombé à 15% par des moteurs
modernes avec un rendement de 75%, ce qui permet d'afficher un
facteur 5, de flatter l'orgueil national et de faire vendre des
journaux, le tout sans faire aucune publicité mensongère.

AC
rp
2010-04-26 12:51:44 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Post by Nietsnie
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un générateur et en
sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux d'entrée vers les
électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et 150 mA, tandis que le
1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et 9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie
[Ndt : soit 3,25 fois plus]."
Là ce n'est pas l'inventeur qui fait des promesses, mais seulement
un journaliste qui s'extasie devant des mesures qu'il ne sait
peut-être pas interpréter correctement (problème bien connu du
déphasage courant/tension, facteur de puissance non mesuré, etc).
Ailleurs il est question d'une chaîne de supermarchés qui remplace
40 000 ventilateurs. Le journaliste n'écrit pas comme Nietsnie
"moteurs qui ne consomment que 20% de l'énergie mécanique produite"
mais seulement
"à puissance et couple égaux, les moteurs Minato ne consomment que
20% et même moins, de l'énergie nécessaire aux moteurs conventionnels",
ce qui est très différent.
Il s'agit donc probablement de remplacer 40 000 vieux moteurs
empoussiérés dont le rendement est tombé à 15% par des moteurs
modernes avec un rendement de 75%, ce qui permet d'afficher un
facteur 5, de flatter l'orgueil national et de faire vendre des
journaux, le tout sans faire aucune publicité mensongère.
AC
un moteur de ventilateur dont le rendement est tombé à 15 %, cela
s'appelle un radiateur ou un frein (ou mieux, un radiateur frein)...
Nietsnie
2010-04-26 20:33:54 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Post by Nietsnie
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux
d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et
150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la
sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et
9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit 3,25 fois plus]."
Là ce n'est pas l'inventeur qui fait des promesses, mais seulement
un journaliste qui s'extasie devant des mesures qu'il ne sait
peut-être pas interpréter correctement (problème bien connu du
déphasage courant/tension, facteur de puissance non mesuré, etc).
Pris isolément, on peut pinailler, mais pas dans le contexte global.
Post by A. Caspis
Ailleurs il est question d'une chaîne de supermarchés qui remplace
40 000 ventilateurs. Le journaliste n'écrit pas comme Nietsnie
"moteurs qui ne consomment que 20% de l'énergie mécanique produite"
mais seulement
"à puissance et couple égaux, les moteurs Minato ne consomment que
20% et même moins, de l'énergie nécessaire aux moteurs
conventionnels", ce qui est très différent.
Il s'agit donc probablement de remplacer 40 000 vieux moteurs
empoussiérés dont le rendement est tombé à 15% par des moteurs
modernes avec un rendement de 75%, ce qui permet d'afficher un
facteur 5, de flatter l'orgueil national et de faire vendre des
journaux, le tout sans faire aucune publicité mensongère.
Cela n'engage que vous de traduire "moteurs conventionnels" par "vieux
moteurs empoussiérés dont le rendement est tombé à 15%"

Autant on peut trouver les propos de journaliste légers, autant il paraît
difficile de donner le moindre crédit à votre affabulation.

D'une façon générale, vu le sujet en entrée de cette discussion, si le
moteur magnétique du turc fonctionne comme il est dit, il n'y a pas de
raison de juger celui de Minato abracadabrant faute de plus d'éléments.
--
Jean Claude Pinoteau
A. Caspis
2010-04-26 21:07:00 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Cela n'engage que vous de traduire "moteurs conventionnels" par "vieux
moteurs empoussiérés dont le rendement est tombé à 15%"
Autant on peut trouver les propos de journaliste légers, autant il paraît
difficile de donner le moindre crédit à votre affabulation.
Mon affabulation a le mérite d'être compatible à la fois avec
une lecture littérale de l'article et avec la physique connue.
C'est plutôt à vous de justifier votre affirmation "moteurs
qui ne consomment que 20% de l'énergie mécanique produite"
alors que l'article ne promet rien de tel.

Idem au sujet de mon hypothèse à base d'aimants comprimés pour
expliquer le moteur turc: c'est compatible avec la physique,
avec l'appellation "moteur à aimants permanents", et avec le
fait qu'on ne trouve rien de suspect en démontant l'engin.

D'une façon générale, il faut bien reconnaitre que les
marchands de mouvement perpétuel ont fait d'énormes progrès:
- ils ne prétendent plus violer le premier principe (au pire
le second, quand il ne se contentent pas de simplement pomper
l'"énergie du vide");
- ils évitent soigneusement de faire aux investisseurs des
promesses qui pourraient les amener devant les tribunaux;
- et ils tournent leurs phrases (et celles des journalistes)
de telle façon qu'on ne puisse rien leur reprocher une fois
le "truc" découvert.

AC
Nietsnie
2010-04-27 08:57:47 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Post by Nietsnie
Cela n'engage que vous de traduire "moteurs conventionnels" par
"vieux moteurs empoussiérés dont le rendement est tombé à 15%"
Autant on peut trouver les propos de journaliste légers, autant il
paraît difficile de donner le moindre crédit à votre affabulation.
Mon affabulation a le mérite d'être compatible à la fois avec
une lecture littérale de l'article et avec la physique connue.
C'est plutôt à vous de justifier votre affirmation "moteurs
qui ne consomment que 20% de l'énergie mécanique produite"
alors que l'article ne promet rien de tel.
L'article ne laisse pas non plus supposer qu'on a affaire dans la
comparaison à de vieux moteurs empoussiérés avec un rendement de 15%
(totalement irréaliste). Je ne vois pas où vous allez chercher ça dans :
"Minato's motors consume just 20 percent or less of the power of
conventional motors with the same torque and horse power. "
Post by A. Caspis
Idem au sujet de mon hypothèse à base d'aimants comprimés pour
expliquer le moteur turc: c'est compatible avec la physique,
avec l'appellation "moteur à aimants permanents", et avec le
fait qu'on ne trouve rien de suspect en démontant l'engin.
D'une façon générale, il faut bien reconnaitre que les
- ils ne prétendent plus violer le premier principe (au pire
le second, quand il ne se contentent pas de simplement pomper
l'"énergie du vide");
- ils évitent soigneusement de faire aux investisseurs des
promesses qui pourraient les amener devant les tribunaux;
- et ils tournent leurs phrases (et celles des journalistes)
de telle façon qu'on ne puisse rien leur reprocher une fois
le "truc" découvert.
...
Votre hypothèse a juste un problème : elle reste à être démontrée, comme le
coup des moteurs empoussiérés à rendement de 15%.

Comme vous je reste prudent face à des dispositifs étonnants, tout en
retenant qu'il y a plusieurs hypothèses compatibles avec la physique et pas
seulement la vôtre.

Maintenant, je vous rappelle qu'ici on discute, on se passe des infos et je
trouve que certains s'érigent en experts sur des bases bien fragiles. Qu'est
ce qu'on peut faire lorsqu'on n'a qu'une vidéo ou un lien vers un site ?
--
Jean Claude Pinoteau
A. Caspis
2010-04-27 10:54:48 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Votre hypothèse a juste un problème : elle reste à être démontrée, comme le
coup des moteurs empoussiérés à rendement de 15%.
Non ! Par définition une hypothèse n'a pas à être démontrée.

Mon *hypothèse* des "aimants comprimés" permet de construire
une *théorie* qui est compatible avec la physique connue et
explique les *observations* dont nous disposons (i.e. la vidéo).
Cette théorie *prédit* qu'un examen plus approfondi du
dispositif révélera que les aimants sont mobiles.

Une théorie concurrente, celle de la fraude pure et simple,
est également compatible avec la physique connue.
Elle prédit qu'un examen plus approfondi découvrira des
bobinages et des batteries, ou d'autres sources d'énergie
conventionnelles, dont le volume minimal peut être estimé
préalablement en fonction de la puissance générée, de la
durée de fonctionnement dans la vidéo, et des densités
énergétiques permises par l'état de l'art.

Une troisième théorie affirme que le moteur turc remet en
question des pans entiers de la physique. Elle prédit que
le moteur continuera à fournir de l'énergie pendant un
temps plus long que ce que permettraient les sources
d'énergie électriques, chimiques, voire nucléaires
connues, compte-tenu de son volume et de sa masse.

Ces trois théories sont testables expérimentalement.
À défaut d'avoir accès à l'appareil, nous ne pouvons
qu'appliquer le principe de parcimonie, ou tenter de
répliquer l'expérience (au moins en pensée).

AC
Achille Talon
2010-04-27 20:48:47 UTC
Permalink
Post by A. Caspis
Post by Nietsnie
Votre hypothèse a juste un problème : elle reste à être démontrée,
comme le coup des moteurs empoussiérés à rendement de 15%.
Non ! Par définition une hypothèse n'a pas à être démontrée.
Mon *hypothèse* des "aimants comprimés" permet de construire une
*théorie* qui est compatible avec la physique connue et explique les
*observations* dont nous disposons (i.e. la vidéo). Cette théorie
*prédit* qu'un examen plus approfondi du dispositif révélera que les
aimants sont mobiles.
Une théorie concurrente, celle de la fraude pure et simple, est
également compatible avec la physique connue. Elle prédit qu'un examen
plus approfondi découvrira des bobinages et des batteries, ou d'autres
sources d'énergie conventionnelles, dont le volume minimal peut être
estimé préalablement en fonction de la puissance générée, de la durée de
fonctionnement dans la vidéo, et des densités énergétiques permises par
l'état de l'art.
Une troisième théorie affirme que le moteur turc remet en question des
pans entiers de la physique. Elle prédit que le moteur continuera à
fournir de l'énergie pendant un temps plus long que ce que permettraient
les sources d'énergie électriques, chimiques, voire nucléaires connues,
compte-tenu de son volume et de sa masse.
Ces trois théories sont testables expérimentalement. À défaut d'avoir
accès à l'appareil, nous ne pouvons qu'appliquer le principe de
parcimonie, ou tenter de répliquer l'expérience (au moins en pensée).
AC
L'hypothèse du canular de potaches me parait de loin la plus
vraisemblable.
François Guillet
2010-04-29 16:14:20 UTC
Permalink
"Achille Talon" <***@cubitus.at> a écrit dans le message de news:
4bd74daf$0$22374$***@news.free.fr...
...
| L'hypothèse du canular de potaches me parait de loin la plus
| vraisemblable.

Je ne le pense pas. L'inventeur a déjà fait des présentations publiques. Si
c'est un canular, c'est un canular de l'inventeur.
Quel serait l'intérêt de potaches à récupérer le canular d'un autre ?
Achille Talon
2010-04-29 18:29:20 UTC
Permalink
| L'hypothèse du canular de potaches me parait de loin la plus |
vraisemblable.
Je ne le pense pas. L'inventeur a déjà fait des présentations publiques.
Etais tu à une de ces présentations?
Si c'est un canular, c'est un canular de l'inventeur. Quel serait
l'intérêt de potaches à récupérer le canular d'un autre ?
Le canular, c'est de le diffuser sur internet. Ce n'est pas la machine
(inintéressante au possible).
rp
2010-04-26 12:48:54 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by rp
....
M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur "Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui
exploite un cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du
Perendev. Il y a actuellement un japonnais qui a r ellement une
ligne de fabrication de petits moteurs sur le m me principe,
moteurs qui ne consomment que 20% de l' nergie m canique produite.
http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui ne consomme que 20% de l' nergie m canique
produite....Punaise, et le type, il n'a m me pas eu l'id e
d'entrainer avec son moteur un alternateur (rendement tr s
facilement au del de
0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des
couillons sur terre tout de m me....
Et si les couillons taient ceux qui ne lisent pas compl tement les
liens qu'on leur donne. Rien ne les y oblige, mais alors, ils
doivent s'abstenir de commenter.
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un générateur et en
sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux d'entrée vers les
électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et 150 mA, tandis que le
1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et 9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie
[Ndt : soit 3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61 compte tenu
du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype qui correspond à ce
que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur la différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse. Pour ma
part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la mauvaise foi ou de
l'ignorance (et même je doute que ça se soigne).
Nietsnie
2010-04-26 20:42:05 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
...
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux
d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et
150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la
sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et
9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit 3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61
compte tenu du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype
qui correspond à ce que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur la
différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse. Pour ma
part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la mauvaise foi ou de
l'ignorance (et même je doute que ça se soigne).
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur puisque
le moteur en question a pour objet de produire du vent avec une hélice
adaptée ?
Vu que votre question n'a pas de sens, j'ai redirigé vers l'exemple où le
moteur est couplé à un alternateur.
Maintenant, je ne vois pas l'intéret d'enlever une hélice pour mettre un
alternateur à la place sur un moteur d'aussi petite taille que celui d'un
ventilo. Il semble qu'une puissance plus grande soit souhaitable. On voit
sur les photos des appareils qui pourraient convenir mais je n'y peu rien si
le journaliste n'a pas donné les infos de rendement.
--
Jean Claude Pinoteau
Julien Arlandis
2010-04-26 20:51:57 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
...
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux
d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et
150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la
sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et
9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit 3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61
compte tenu du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype
qui correspond à ce que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur la
différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse. Pour ma
part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la mauvaise foi ou de
l'ignorance (et même je doute que ça se soigne).
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur puisque
le moteur en question a pour objet de produire du vent avec une hélice
adaptée ?
Un moteur a pour objet de fournir un travail et l'alternateur de le
récupérer pour le convertir en électricité. A moins que tu sois en train
de nous expliquer que le moteur est capable de produire seulement du
vent je ne comprends pas la pertinence de ta réponse.
Nietsnie
2010-04-27 09:02:34 UTC
Permalink
Post by Julien Arlandis
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
...
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux
d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et
150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la
sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et
9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit 3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61
compte tenu du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype
qui correspond à ce que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur
la différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse. Pour
ma part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la mauvaise foi
ou de l'ignorance (et même je doute que ça se soigne).
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur
puisque le moteur en question a pour objet de produire du vent avec
une hélice adaptée ?
Un moteur a pour objet de fournir un travail et l'alternateur de le
récupérer pour le convertir en électricité. A moins que tu sois en
train de nous expliquer que le moteur est capable de produire
seulement du vent je ne comprends pas la pertinence de ta réponse.
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci. Je dis simplement que d'un côté on a des moteurs qui ont
été conçus pour des ventilateurs, avec une consommation réduite et que de
l'autre côté on a un prototype avec moteur et alternateur. Et je vois pas
pourquoi il faudrait prendre l'alternateur du second pour le mettre à la
place de l'hélice du premier. On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
--
Jean Claude Pinoteau
Julien Arlandis
2010-04-27 21:01:39 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by Julien Arlandis
Post by Nietsnie
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur
puisque le moteur en question a pour objet de produire du vent avec
une hélice adaptée ?
Un moteur a pour objet de fournir un travail et l'alternateur de le
récupérer pour le convertir en électricité. A moins que tu sois en
train de nous expliquer que le moteur est capable de produire
seulement du vent je ne comprends pas la pertinence de ta réponse.
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci. Je dis simplement que d'un côté on a des moteurs qui ont
été conçus pour des ventilateurs, avec une consommation réduite et que de
l'autre côté on a un prototype avec moteur et alternateur. Et je vois pas
pourquoi il faudrait prendre l'alternateur du second pour le mettre à la
place de l'hélice du premier. On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
Tu penses vraiment qu'il existe quelque part sur terre un moteur qui
produit plus d'énergie qu'il n'en consomme ?
Nietsnie
2010-04-28 13:24:49 UTC
Permalink
Post by Julien Arlandis
Post by Nietsnie
Post by Julien Arlandis
Post by Nietsnie
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur
puisque le moteur en question a pour objet de produire du vent avec
une hélice adaptée ?
Un moteur a pour objet de fournir un travail et l'alternateur de le
récupérer pour le convertir en électricité. A moins que tu sois en
train de nous expliquer que le moteur est capable de produire
seulement du vent je ne comprends pas la pertinence de ta réponse.
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci. Je dis simplement que d'un côté on a des moteurs
qui ont été conçus pour des ventilateurs, avec une consommation
réduite et que de l'autre côté on a un prototype avec moteur et
alternateur. Et je vois pas pourquoi il faudrait prendre
l'alternateur du second pour le mettre à la place de l'hélice du
premier. On est dans ce genre de querelle puérile où on noie le
poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
Tu penses vraiment qu'il existe quelque part sur terre un moteur qui
produit plus d'énergie qu'il n'en consomme ?
Mais arrête donc cette condescendance. Le mystère repose sur l'origine de
l'énergie récupérée autrement que sous forme électrique, mais à ce jour il y
a plusieurs pistes tout à fait rationnelles.
--
Jean Claude Pinoteau
rp
2010-04-28 06:49:29 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal et
nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
Roland Garcia
2010-04-28 07:02:01 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal et
nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
--
Roland Garcia
Roland Garcia
2010-04-28 07:03:58 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal et
nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
J'ai pas du tout suivi, mais personnellement mais un rendement >1 je
rigole :-D
--
Roland Garcia
Achille Talon
2010-04-28 07:21:11 UTC
Permalink
Post by Roland Garcia
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal et
nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on noie le poisson au lieu
de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ? Certains doutent (très peu;
M Guillet peut-être, et encore). La plupart rigolent (pourtant, ce
n'est pas drôle). Vous, vous affirmez que oui. Ce qui n'est pas bon
signe, à mon avis, pour votre santé mentale.
J'ai pas du tout suivi, mais personnellement mais un rendement >1 je
rigole :-D
Tu as tort. Il y a des tas de systèmes qui ont un rendement supérieur à 1
pour ce qui nous intéresse. Exemple: un alternateur à un gain très
important entre son excitation et le courant produit. Une pompe à chaleur
pareil.

Que le rendement global du système soit inférieur à 1 nous importe peu si
le rendement entre ce qu'on lui injecte nous même et ce qu'on en retire
est supérieur à 1.

Ca n'empèche que les systèmes ayant un rendement supérieur à 1 sont assez
bien identifiés et déjà courament exploités, et rarement gratuits.
A. Caspis
2010-04-28 09:43:14 UTC
Permalink
Post by Achille Talon
Tu as tort. Il y a des tas de systèmes qui ont un rendement supérieur à 1
pour ce qui nous intéresse. Exemple: un alternateur à un gain très
important entre son excitation et le courant produit. Une pompe à chaleur
pareil.
En effet, et il faut bien reconnaitre que Nietsnie est
loin d'être naïf sur ces sujets. Voir par exemple;
http://groups.google.com/group/fr.sci.physique/msg/c48b7e8905ef060f

Je suis prêt à croire qu'on peut monter des manips amusantes
avec l'effet magnétocalorique. Par exemple, une sorte de
moteur Stirling exploitant des ferrites chauffées et
refroidies cycliquement (plutôt qu'un fluide et des pistons)
pourrait bien ressembler au moteur turc.

D'après le second principe un tel moteur ne pourrait pas
transformer spontanément la chaleur de l'air ambiant en
travail mécanique, mais il suffirait de cacher un réservoir
de chaleur à l'intérieur. Par exemple, 1 kg de lithium à
1000 K stockeraient 2,5 MJ exploitables avec un rendement
de Carnot initial de 70%.

En attendant de disposer de matériaux adéquats, l'hypothèse
de la batterie cachée et celle des aimants comprimés
restent plus vraisemblables.

AC
Roland Garcia
2010-04-28 17:19:13 UTC
Permalink
Post by Achille Talon
Que le rendement global du système soit inférieur à 1 nous importe peu si
le rendement entre ce qu'on lui injecte nous même et ce qu'on en retire
est supérieur à 1.
Je ne connais qu'un exemple d'un tel système c'est les impôts, mais ils
n'obéissent pas aux lois de la physique.
.
--
Roland Garcia
Nietsnie
2010-04-28 13:30:33 UTC
Permalink
Post by Roland Garcia
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal
et nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
J'ai pas du tout suivi, mais personnellement mais un rendement >1 je
rigole :-D
Garcia préfère rigoler plutôt que de s'informer...
--
Jean Claude Pinoteau
Roland Garcia
2010-04-28 17:21:50 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal
et nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
J'ai pas du tout suivi, mais personnellement mais un rendement>1 je
rigole :-D
Garcia préfère rigoler plutôt que de s'informer...
Je suis parfaitement informé sur les siècles d'inepties concernant un
prétendu mouvement perpétuel.
--
Roland Garcia
Nietsnie
2010-04-29 18:22:39 UTC
Permalink
Post by Roland Garcia
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux
qui prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas
si mal et nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il
sur terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur
à 1. Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre
planète et à l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous
affirmez que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour
votre santé mentale.
J'ai pas du tout suivi, mais personnellement mais un rendement>1 je
rigole :-D
Garcia préfère rigoler plutôt que de s'informer...
Je suis parfaitement informé sur les siècles d'inepties concernant un
prétendu mouvement perpétuel.
Donc tu es prêt à parier ton home video qu'on ne sera jamais capable
d'extraire de l'énergie du milieu ambiant de façon significative et par un
procédé inconnu à ce jour ?
--
Jean Claude Pinoteau
jc_lavau
2010-04-28 07:36:16 UTC
Permalink
Post by rp
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
Tu n'as pas suivi les exploits du phénomène.
Concernant sa "santé mentale", il faut bien d'autres preuves que son
seul caractère minoritaire. Galileo disait déjà avec mépris "Mille
chevaux de labour ne courent pas plus vite qu'un seul cheval arabe".
Hélas, les autres preuves de sa mégalomanie et de sa mythomanie, de son
complexe de supériorité, "Nietsnie" les a déjà fournies en surabondance.
--
La science se distingue ainsi des autres modes de transmission des
connaissances : nous croyons que les experts sont faillibles, que les
traditions charrient toutes sortes de fables et d'erreurs, et qu'il
faut vérifier, par des expériences.
rp
2010-04-28 09:26:36 UTC
Permalink
Post by jc_lavau
Concernant sa "santé mentale", il faut bien d'autres preuves que son
seul caractère minoritaire.
Je vous rassure, souligner son caractère minoritaire n'était pas dans
mes intentions (j'imagine qu'il s'en glorifie de toutes façons...).
Mais, heu, dans mon post, je rappelle que le zozo affirme croire à
l'énergie gratuite et illimitée... et ça, ça me parait être un bon
résumé de son état mental (surtout que, par ailleurs, il se pourrait
bien qu'il se paie un abonnement EDF).
Nietsnie
2010-04-28 13:57:57 UTC
Permalink
Post by rp
Post by jc_lavau
Concernant sa "santé mentale", il faut bien d'autres preuves que son
seul caractère minoritaire.
Je vous rassure, souligner son caractère minoritaire n'était pas dans
mes intentions (j'imagine qu'il s'en glorifie de toutes façons...).
Mais, heu, dans mon post, je rappelle que le zozo affirme croire à
l'énergie gratuite et illimitée... et ça, ça me parait être un bon
résumé de son état mental (surtout que, par ailleurs, il se pourrait
bien qu'il se paie un abonnement EDF).
Ne pourriez vous arrêter ces attaques stupides ? Lavau est un dingue, sauf
lorsqu'il se limite à des débats techniques. Ne donnez pas dans sa névrose.

Vous rappelez à tort que je crois à l'énergie gratuite et illimitée. C'est
de la perversion que de traduire mes propos ainsi.
--
Jean Claude Pinoteau
Nietsnie
2010-04-28 13:29:33 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal et
nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Bien sûr, on appelle ça des bateaux à voile.
Post by rp
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
En théorie oui vu que toute la matière est faite en grande partie
d'électrons.
Post by rp
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
Si vous voulez traiter de ma santé mentale, il faut changer de newsgroup. Si
vous restez sur la physique, admettez que dans l'environnement à +293° K en
moyenne, avec le champ magnétique terrestre, peut être avec la vitesse à
laquelle nous nous déplaçons dans l'univers, il y a un gros potentiel
d'énergie inexploitée. Or, le reste est une question de technologie et non
de science.
--
Jean Claude Pinoteau
rp
2010-04-28 14:13:22 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux qui
prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si mal et
nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il sur
terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à 1.
Bien sûr, on appelle ça des bateaux à voile.
Post by rp
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
En théorie oui vu que toute la matière est faite en grande partie
d'électrons.
Post by rp
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
Si vous voulez traiter de ma santé mentale, il faut changer de newsgroup. Si
vous restez sur la physique, admettez que dans l'environnement à +293° K en
moyenne, avec le champ magnétique terrestre, peut être avec la vitesse à
laquelle nous nous déplaçons dans l'univers,  il y a un gros potentiel
d'énergie inexploitée. Or, le reste est une question de technologie et non
de science.
--
Jean Claude Pinoteau
- un bateau à voile ne produit pas plus d'énergie qu'il n'en consomme
(c'est même le contraire), tout le monde sait ça (sauf M. einstein)
- la matière est faite en infime partie d'électrons (à la louche et de
mémoire 0,001 %), tout le monde sait ça aussi (sauf devinez qui)
- je ne vois pas ce que l'énergie inexploitée dans l'univers a à voir
avec un "moteur électrique qui produit plus d'électricité qu'il n'en
consomme" (une centrale nucléaire qui utilise l'énergie de la matière,
une usine marémotrice - qui utilise grosso modo l'énergie mécanique du
système terre-lune) produisent moins d'énergie qu'ils n'en consomment.
C'est une question de bon sens, pas de technologie...
PS : d'accord pour évoquer votre cas sur fr.bio.medecine, ça devrait
les émouvoir sinon les intéresser....
jc_lavau
2010-04-28 14:51:31 UTC
Permalink
Post by rp
PS : d'accord pour évoquer votre cas sur fr.bio.medecine, ça devrait
les émouvoir sinon les intéresser....
Non. Ils n'en peuvent plus. Depuis des années que ça dure, ils l'ont
tous mis en boîte à cons.
--
La guerre à mort de "Nietsnie" alias Jean-Claude Pinoteau contre la
science et les scientifiques :
http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/board,23.0.html
Alain Galvez
2010-04-28 16:27:49 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
Post by rp
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et à
l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
En théorie oui vu que toute la matière est faite en grande partie
d'électrons.
- la matière est faite en infime partie d'électrons (à la louche et de
mémoire 0,001 %), tout le monde sait ça aussi (sauf devinez qui)
D'après mes calculs (sujets à l'erreur) ce pourcentage varie entre 0.02%
pour l'uranium et 0.05% pour l'hydrogène.

Mais même si ce pourcentage était très différent il est toujours aussi
difficile de comprendre en quoi ça changerait la quantité totale
d'énergie (électrique) disponible...
Nietsnie
2010-04-29 18:32:35 UTC
Permalink
Post by Alain Galvez
Post by rp
Post by Nietsnie
Post by rp
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète
et à l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
En théorie oui vu que toute la matière est faite en grande partie
d'électrons.
- la matière est faite en infime partie d'électrons (à la louche et
de mémoire 0,001 %), tout le monde sait ça aussi (sauf devinez qui)
D'après mes calculs (sujets à l'erreur) ce pourcentage varie entre
0.02% pour l'uranium et 0.05% pour l'hydrogène.
Mais même si ce pourcentage était très différent il est toujours aussi
difficile de comprendre en quoi ça changerait la quantité totale
d'énergie (électrique) disponible...
Oui, surtout quand il s'agit d'une erreur de lecture de "rp"
--
Jean Claude Pinoteau
Nietsnie
2010-04-29 18:31:34 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
Avec ma formation bac+2 en électrotechnique, j'arrive assez bien à
comprendre, merci.
ben, puisque je soupçonne que vous n'êtes pas un "jeune fraichement
diplômé" (à confirmer), ça nous fait un argument contre tous ceux
qui prétendent que le niveau des études baisse... c'est déjà pas si
mal et nous vous sommes déjà gré de cette contribution...
Post by Nietsnie
On est dans ce genre de querelle puérile où on
noie le poisson au lieu de privilégier l'essentiel.
L'essentiel, M einstein, c'est la question suivante : existe-t-il
sur terre des moteurs ayant un rendement plusieurs fois supérieur à
1.
Bien sûr, on appelle ça des bateaux à voile.
Post by rp
Autrement dit : l'énergie électrique est-elle, sur notre planète et
à l'heure actuelle, inépuisable et gratuite ?
En théorie oui vu que toute la matière est faite en grande partie
d'électrons.
Post by rp
Certains doutent (très peu; M Guillet peut-être, et encore). La
plupart rigolent (pourtant, ce n'est pas drôle). Vous, vous affirmez
que oui. Ce qui n'est pas bon signe, à mon avis, pour votre santé
mentale.
Si vous voulez traiter de ma santé mentale, il faut changer de
newsgroup. Si vous restez sur la physique, admettez que dans
l'environnement à +293° K en moyenne, avec le champ magnétique
terrestre, peut être avec la vitesse à laquelle nous nous déplaçons
dans l'univers, il y a un gros potentiel d'énergie inexploitée. Or,
le reste est une question de technologie et non de science.
--
Jean Claude Pinoteau
- un bateau à voile ne produit pas plus d'énergie qu'il n'en consomme
(c'est même le contraire), tout le monde sait ça (sauf M. einstein)
Bien évidement, mais c'est là le parallèle avec le moteur magnétique du turc
ou du japonais. Puisqu'ils tournent et ne consomment pas ou peu, l'énergie
qui les meut est invisible comme le vent. Mais je n'ai jamais dit qu'elle
n'existait pas.
Post by rp
- la matière est faite en infime partie d'électrons (à la louche et de
mémoire 0,001 %), tout le monde sait ça aussi (sauf devinez qui)
Vous êtes aussi peu sérieux que ça ? Où ais-je parlé d'électrons ???
Post by rp
- je ne vois pas ce que l'énergie inexploitée dans l'univers a à voir
avec un "moteur électrique qui produit plus d'électricité qu'il n'en
consomme" (une centrale nucléaire qui utilise l'énergie de la matière,
une usine marémotrice - qui utilise grosso modo l'énergie mécanique du
système terre-lune) produisent moins d'énergie qu'ils n'en consomment.
C'est une question de bon sens, pas de technologie...
Bon. Votre bon sens, il donne combien de joules dans 1 m3 d'air à +293° K ?
Et quel delta si on descend à +273 ? Et combien pour toute l'atmosphère ?
Post by rp
PS : d'accord pour évoquer votre cas sur fr.bio.medecine, ça devrait
les émouvoir sinon les intéresser....
Et vous avez répondu aux interrogations sur les moteurs magnétiques du turc
et du japonais comme ça ?
--
Jean Claude Pinoteau
rp
2010-04-26 21:30:09 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
...
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux
d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et
150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la
sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et
9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit 3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61
compte tenu du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype
qui correspond à ce que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur la
différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse. Pour ma
part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la mauvaise foi ou de
l'ignorance (et même je doute que ça se soigne).
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur puisque
le moteur en question a pour objet de produire du vent avec une hélice
adaptée ?
Vu que votre question n'a pas de sens, j'ai redirigé vers l'exemple où le
moteur est couplé à un alternateur.
Maintenant, je ne vois pas l'intéret d'enlever une hélice pour mettre un
alternateur à la place sur un moteur d'aussi petite taille que celui d'un
ventilo. Il semble qu'une puissance plus grande soit souhaitable. On voit
sur les photos des appareils qui pourraient convenir mais je n'y peu rien si
le journaliste n'a pas donné les infos de rendement.
--
Jean Claude Pinoteau
oh l'abruti, il t'es pas venu à l'idée qu'un moteur qui consomme 20 %
de ce qu'il produit peut être couplé à un alternateur et alimenté par
ce dernier indéfiniment, en produisant de l'électricité gratuite (et
tout en ventilant, par dessus le marché) ? Et tu ne me dis que tu ne
vois pas l'intérêt ?

PS : en ce qui concerne le terme d'"abruti" M einstein, veuillez
considérer que :
1. ça fait du bien, même si l'expression n'est, dans ce cas, qu'un
pâle euphémisme
2. de toutes façons, vous n'écoutez que vous, alors y'a pas de mal...
3. à force de nous dispenser vos niaiseries et vos articles neuneus,
j'en suis arrivé à la conclusion que c'est, de votre part, l'effet
recherché (mais sur ce dernier point, je n'ai pas de certitude).
Nietsnie
2010-04-27 09:05:38 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
...
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux
d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et
150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la
sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et
9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit 3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61
compte tenu du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype
qui correspond à ce que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur
la différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse. Pour
ma part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la mauvaise foi
ou de l'ignorance (et même je doute que ça se soigne).
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur
puisque le moteur en question a pour objet de produire du vent avec
une hélice adaptée ?
Vu que votre question n'a pas de sens, j'ai redirigé vers l'exemple
où le moteur est couplé à un alternateur.
Maintenant, je ne vois pas l'intéret d'enlever une hélice pour
mettre un alternateur à la place sur un moteur d'aussi petite taille
que celui d'un ventilo. Il semble qu'une puissance plus grande soit
souhaitable. On voit sur les photos des appareils qui pourraient
convenir mais je n'y peu rien si le journaliste n'a pas donné les
infos de rendement.
--
Jean Claude Pinoteau
oh l'abruti, il t'es pas venu à l'idée qu'un moteur qui consomme 20 %
de ce qu'il produit peut être couplé à un alternateur et alimenté par
ce dernier indéfiniment, en produisant de l'électricité gratuite (et
tout en ventilant, par dessus le marché) ? Et tu ne me dis que tu ne
vois pas l'intérêt ?
Mais c'est complètement idiot ! Qu'est ce qu'on va s'embêter à coupler un
alternateur de 100 W sur un ensemble moteur ventilateur ??? Si on veut
utiliser le procédé Minato, on fait ça sur des machines séparées, sans
ventilateur et avec des puissances de 1, 5, 100 kW
Post by rp
PS : en ce qui concerne le terme d'"abruti" M einstein, veuillez
1. ça fait du bien, même si l'expression n'est, dans ce cas, qu'un
pâle euphémisme
2. de toutes façons, vous n'écoutez que vous, alors y'a pas de mal...
3. à force de nous dispenser vos niaiseries et vos articles neuneus,
j'en suis arrivé à la conclusion que c'est, de votre part, l'effet
recherché (mais sur ce dernier point, je n'ai pas de certitude).
Ben voyons, et c'est moi l'abruti...
--
Jean Claude Pinoteau
rp
2010-04-27 09:31:35 UTC
Permalink
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
...
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux
d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et
150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la
sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et
9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit 3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61
compte tenu du rendement du générateur. Il s'agit là d'un prototype
qui correspond à ce que vous vouliez et on ne va pas chipoter sur
la différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse. Pour
ma part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la mauvaise foi
ou de l'ignorance (et même je doute que ça se soigne).
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur
puisque le moteur en question a pour objet de produire du vent avec
une hélice adaptée ?
Vu que votre question n'a pas de sens, j'ai redirigé vers l'exemple
où le moteur est couplé à un alternateur.
Maintenant, je ne vois pas l'intéret d'enlever une hélice pour
mettre un alternateur à la place sur un moteur d'aussi petite taille
que celui d'un ventilo. Il semble qu'une puissance plus grande soit
souhaitable. On voit sur les photos des appareils qui pourraient
convenir mais je n'y peu rien si le journaliste n'a pas donné les
infos de rendement.
--
Jean Claude Pinoteau
oh l'abruti, il t'es pas venu à l'idée qu'un moteur qui consomme 20 %
de ce qu'il produit peut être couplé à un alternateur et alimenté par
ce dernier indéfiniment, en produisant de l'électricité gratuite (et
tout en ventilant, par dessus le marché) ? Et tu ne me dis que tu ne
vois pas l'intérêt ?
Mais c'est complètement idiot ! Qu'est ce qu'on va s'embêter à coupler un
alternateur de 100 W sur un ensemble moteur ventilateur ???
ben, ça nous fait déjà un ventilateur perpétuel sans fil, gros béta !

Si on veut
Post by Nietsnie
utiliser le procédé Minato, on fait ça sur des machines séparées, sans
ventilateur et avec des puissances de 1, 5, 100 kW
avec les même "rendements" ? vous avez donc l'énergie inépuisable
gratuite et vous ne nous le disiez pas ? quel petit cachotier ce
einstein...
Nietsnie
2010-04-28 14:02:10 UTC
Permalink
Post by rp
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
Post by rp
Post by Nietsnie
...
Post by rp
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas
être couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
pourquoi vous prétendez le contraire.
"Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un
générateur et en sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un
flux d'entrée vers les électro-aimants du stator d'environ 1,8
volts et 150 mA, tandis que le générateur produit 9,144 volts et
192 mA à la sortie ; faisons le calcul : 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W
à l'entrée et 9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie [Ndt : soit
3,25 fois plus]."
On n'est pas dans le ratio de 1 à 5 mais de 1 à 3,25, soit 3,61
compte tenu du rendement du générateur. Il s'agit là d'un
prototype qui correspond à ce que vous vouliez et on ne va pas
chipoter sur la différence de chiffres.
--
Jean Claude Pinoteau
je vous rappelle que la question est : pourquoi ne pas coupler ce
moteur à un alternateur ? Je vous laisse relire votre réponse.
Pour ma part, à ce niveau, ce n'est évidemment plus de la
mauvaise foi ou de l'ignorance (et même je doute que ça se
soigne).
Pourquoi voulez vous coupler le moteur en question à un alternateur
puisque le moteur en question a pour objet de produire du vent avec
une hélice adaptée ?
Vu que votre question n'a pas de sens, j'ai redirigé vers l'exemple
où le moteur est couplé à un alternateur.
Maintenant, je ne vois pas l'intéret d'enlever une hélice pour
mettre un alternateur à la place sur un moteur d'aussi petite
taille que celui d'un ventilo. Il semble qu'une puissance plus
grande soit souhaitable. On voit sur les photos des appareils qui
pourraient convenir mais je n'y peu rien si le journaliste n'a pas
donné les infos de rendement.
--
Jean Claude Pinoteau
oh l'abruti, il t'es pas venu à l'idée qu'un moteur qui consomme 20
% de ce qu'il produit peut être couplé à un alternateur et alimenté
par ce dernier indéfiniment, en produisant de l'électricité
gratuite (et tout en ventilant, par dessus le marché) ? Et tu ne me
dis que tu ne vois pas l'intérêt ?
Mais c'est complètement idiot ! Qu'est ce qu'on va s'embêter à
coupler un alternateur de 100 W sur un ensemble moteur ventilateur
???
ben, ça nous fait déjà un ventilateur perpétuel sans fil, gros béta !
Le gros bêta souligne le problème que cela poserait pour l'arrêter et le
redémarrer, ce qui en fait la fausse bonne solution.
Post by rp
Si on veut
Post by Nietsnie
utiliser le procédé Minato, on fait ça sur des machines séparées,
sans ventilateur et avec des puissances de 1, 5, 100 kW
avec les même "rendements" ? vous avez donc l'énergie inépuisable
gratuite et vous ne nous le disiez pas ? quel petit cachotier ce
einstein...
Oui. Sauf que vous ironisez au lieu de comprendre que l'énergie inépuisable
est vraiment abondante dans l'environnement. Tout le problème est de la
convertir. Votre naïveté consiste à considérer que parce qu'on n'avait pas
réussi jusqu'alors c'est impossible. C'est ce qui nous distingue sur ce
point.
--
Jean Claude Pinoteau
François Guillet
2010-04-26 16:14:22 UTC
Permalink
"Nietsnie" <***@9online.fr> a écrit dans le message de news:
4bd54e8b$0$21578$***@news.free.fr...
| rp wrote:
| > On 25 avr, 22:02, "Nietsnie" <***@9online.fr> wrote:
| >> rp wrote:
| >>> On 25 avr, 20:27, "Nietsnie" <***@9online.fr> wrote:
| >>>> Fran ois Guillet wrote:
| >>>>> ....
| >>>>> M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur
| >>>>> "Perendev".
| >>>>> L'inventeur vient d' tre mis en taule :
| >>>>>
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
| >>
| >>>> D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
| >>>> d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui
| >>>> exploite un cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du
| >>>> Perendev. Il y a actuellement un japonnais qui a r ellement une
| >>>> ligne de fabrication de petits moteurs sur le m me principe,
| >>>> moteurs qui ne consomment que 20% de l' nergie m canique produite.
| >>
| >>>> http://alter.over-blog.net/article-870663.html
| >>
| >>>> --
| >>>> Jean Claude Pinoteau
| >>
| >>> Un moteur qui ne consomme que 20% de l' nergie m canique
| >>> produite....Punaise, et le type, il n'a m me pas eu l'id e
| >>> d'entrainer avec son moteur un alternateur (rendement tr s
| >>> facilement au del de
| >>> 0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des
| >>> couillons sur terre tout de m me....
| >>
| >> Et si les couillons taient ceux qui ne lisent pas compl tement les
| >> liens qu'on leur donne. Rien ne les y oblige, mais alors, ils
| >> doivent s'abstenir de commenter.
| >>
| >> --
| >> Jean Claude Pinoteau
| >
| > Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
| > couplé à un alternateur ? Merci de répondre à la question.
| > PS : j'ai parcouru le lien que vous avez fourni, je ne vois pas
| > pourquoi vous prétendez le contraire.
|
| Moi, je le parcours et je lis :
|
| "Nous nous dirigeons ensuite vers un ensemble connecté à un générateur et
en
| sommes abasourdis. Les compteurs indiquent un flux d'entrée vers les
| électro-aimants du stator d'environ 1,8 volts et 150 mA, tandis que le
| générateur produit 9,144 volts et 192 mA à la sortie ; faisons le calcul :
| 1,8 x 0,15 x 2 = 0,54 W à l'entrée et 9,144 x 0,192 = 1,755 W à la sortie
| [Ndt : soit 3,25 fois plus]."

C'est exactement le genre de comptes que fournissait Perendev, sauf que lui,
c'était en centaines de kW.
Il va pouvoir faire faire des économies d'éclairage aux services de son
pénitencier ; en attendant Minato, son frère spirituel.
François Guillet
2010-04-26 16:18:14 UTC
Permalink
....
M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur
"Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui
exploite un cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du
Perendev. Il y a actuellement un japonnais qui a r ellement une
ligne de fabrication de petits moteurs sur le m me principe, moteurs
qui ne consomment que 20% de l' nergie m canique produite.
http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui ne consomme que 20% de l' nergie m canique
produite....Punaise, et le type, il n'a m me pas eu l'id e d'entrainer
avec son moteur un alternateur (rendement tr s facilement au del de
0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des couillons
sur terre tout de m me....
Et si les couillons taient ceux qui ne lisent pas compl tement les liens
qu'on leur donne. Rien ne les y oblige, mais alors, ils doivent s'abstenir
de commenter.
--
Jean Claude Pinoteau
| Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
| couplé à un alternateur ?

L'esprit asiatique est compliqué. Pour lui, d'un tel moteur, on ne peut
faire tourner qu'un ventilateur :-). Et forcément, dès qu'il est question de
brasser de l'air, notre ami Pinoteau virevolte.
Nietsnie
2010-04-26 20:43:33 UTC
Permalink
Post by François Guillet
....
M fions-nous. On en a eu un autre du m me genre, le moteur
"Perendev".
http://beforeitsnews.com/news/36179/Perendev_magnet_motor_inventor_ar...
D'abord, c'est pas l'inventeur puisqu'il a pirat un brevet expir et
d'autre part c'est de l'escroquerie ordinaire d'un filou qui
exploite un cr neau, ce qui ne remet pas en cause la validit du
Perendev. Il y a actuellement un japonnais qui a r ellement une
ligne de fabrication de petits moteurs sur le m me principe,
moteurs qui ne consomment que 20% de l' nergie m canique produite.
http://alter.over-blog.net/article-870663.html
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui ne consomme que 20% de l' nergie m canique
produite....Punaise, et le type, il n'a m me pas eu l'id e
d'entrainer avec son moteur un alternateur (rendement tr s
facilement au del de
0.9) et puis de l'alimenter avec... Faut-il qu'il existe des
couillons sur terre tout de m me....
Et si les couillons taient ceux qui ne lisent pas compl tement les
liens qu'on leur donne. Rien ne les y oblige, mais alors, ils
doivent s'abstenir de commenter.
--
Jean Claude Pinoteau
Un moteur qui consomme 20 % de l'énergie produite ne peut pas être
couplé à un alternateur ?
L'esprit asiatique est compliqué. Pour lui, d'un tel moteur, on ne
peut faire tourner qu'un ventilateur :-). Et forcément, dès qu'il est
question de brasser de l'air, notre ami Pinoteau virevolte.
Pourriez vous vous en tenir aux arguments ? Voir ma réponse à rp...
--
Jean Claude Pinoteau
François Guillet
2010-04-28 16:56:29 UTC
Permalink
"Nietsnie" <***@9online.fr> a écrit dans le message de news:
4bd5fb05$0$15520$***@news.free.fr...
...
| Pourriez vous vous en tenir aux arguments ?

Avoir un moteur "surunitaire", et l'utiliser pour un ventilateur, c'est
comme prétendre avoir une fusée intergalactique pour aller le week-end dans
sa résidence secondaire, et c'est ce qui ote toute crédibilité à la
revendication, tu ne crois pas ?

| Voir ma réponse à rp...

Les mesures ne sont faites pas faites par une équipe indépendante. Personne
non plus n'a encore reproduit le dispositif. le dossier est donc
complètement vide. Tout ce qu'on sait (et encore), c'est que Minato ferait
des ventilateurs.
Nietsnie
2010-04-29 18:50:37 UTC
Permalink
Post by François Guillet
...
Post by Nietsnie
Pourriez vous vous en tenir aux arguments ?
Avoir un moteur "surunitaire", et l'utiliser pour un ventilateur,
c'est comme prétendre avoir une fusée intergalactique pour aller le
week-end dans sa résidence secondaire, et c'est ce qui ote toute
crédibilité à la revendication, tu ne crois pas ?
Il ne faut pas se limiter aux raisonnements primaires. Celui qui se mettra
un jour à fabriquer de ensembles surunitaires produisant de l'énergie
électrique en quantité aura sa tête mise à prix.
Post by François Guillet
Post by Nietsnie
Voir ma réponse à rp...
Les mesures ne sont faites pas faites par une équipe indépendante.
Personne non plus n'a encore reproduit le dispositif. le dossier est
donc complètement vide. Tout ce qu'on sait (et encore), c'est que
Minato ferait des ventilateurs.
Si un japonais fait des ventilateurs, ça intéresse qui puisque les chinois
les font aussi bien et bien moins chers ?

Pourquoi aucune équipe indépendante n'a-t-elle fait des mesures ? Minato
aurait refusé ? S'il vend ses ventilateurs, qui peut empêcher quiconque de
faire des mesures ? Il me semble que c'est le dossier réfutation qui est
vide.
--
Jean Claude Pinoteau
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...