Discussion:
Un paradoxe issu de la Mécanique Quantique divise les experts du domaine
(trop ancien pour répondre)
Emphyrio
2018-09-20 04:33:53 UTC
Permalink
"A thought experiment by ETH physicists yields unexpected
contradictions. These findings raise some fundamental questions—and
they're polarising experts.

https://phys.org/news/2018-09-errors-quantum-world.html


M.A
Olivier Miakinen
2018-09-20 12:57:39 UTC
Permalink
Bonjour,

Je fais suivre la dicussion vers fr.sci.physique seul, car je ne vois
pas le lien avec la zététique.
Post by Emphyrio
"A thought experiment by ETH physicists yields unexpected
contradictions. These findings raise some fundamental questions—and
they're polarising experts.
https://phys.org/news/2018-09-errors-quantum-world.html
De ce que j'en comprends, cette expérience de pensée consiste à
considérer d'abord une expérience de physique quantique seule,
puis la même expérience en incluant l'observateur dans les objets
observés, et à se rendre compte que le résultat de l'expérience
du point de vue du premier observateur est contradictoire avec
celui du point de vue de l'« observateur de l'observateur ».

C'est bien cela ?

En tout cas, je n'ai pas réussi à comprendre en quoi consistait
l'expérience de départ, et je ne sais pas si c'est dit dans cet
article car je ne suis pas complètement à l'aise avec la langue
anglaise. Aussi, il est question de « polariser les gens », et
je ne sais pas si c'est à comprendre au sens de la polarisation
de la lumière ou si c'est juste un sens figuré.

[suivi vers fr.sci.physique seul]
--
Olivier Miakinen
Emphyrio
2018-09-23 05:13:10 UTC
Permalink
Post by Olivier Miakinen
Bonjour,
Je fais suivre la dicussion vers fr.sci.physique seul, car je ne vois
pas le lien avec la zététique.
Post by Emphyrio
"A thought experiment by ETH physicists yields unexpected
contradictions. These findings raise some fundamental questions—and
they're polarising experts.
https://phys.org/news/2018-09-errors-quantum-world.html
De ce que j'en comprends, cette expérience de pensée consiste à
considérer d'abord une expérience de physique quantique seule,
puis la même expérience en incluant l'observateur dans les objets
observés, et à se rendre compte que le résultat de l'expérience
du point de vue du premier observateur est contradictoire avec
celui du point de vue de l'« observateur de l'observateur ».
C'est bien cela ?
En tout cas, je n'ai pas réussi à comprendre en quoi consistait
l'expérience de départ, et je ne sais pas si c'est dit dans cet
article car je ne suis pas complètement à l'aise avec la langue
anglaise. Aussi, il est question de « polariser les gens », et
je ne sais pas si c'est à comprendre au sens de la polarisation
de la lumière ou si c'est juste un sens figuré.
[suivi vers fr.sci.physique seul]
Il s'agit des résultats qui "polarisent" mais je préfère traduire par
qui "divisent" les experts. Pour être précis, il s'agit d'une expérience
conduite par la pensée incluant l'observateur et dont les calculs selon
les lois de la M.Q, pour l'instant incontestés, donnent des résultats
inverses à ce que l'observateur mesure réellement...


M.A

P.s : Je pense que la seule façon de s'en sortir c'est de dire que
l'aspect macroscopique de l'expérience induit par la présence physique
de l'observateur ou de sa "conscience" est pour l'instant hors champ des
outils mathématiques et théoriques usuels associés à la M.Q standard.

Espérons toutefois que l'on est pas devant une nouvelle catastrophe de
la physique théorique telle que celle de "la catastrophe ultraviolette"
bien connue de l'histoire des sciences qui mis fin au règne de la
physique Newtonienne à l'orée du XXème siècle.
Marc SCHAEFER
2018-09-23 08:20:06 UTC
Permalink
Post by Emphyrio
P.s : Je pense que la seule façon de s'en sortir c'est de dire que
l'aspect macroscopique de l'expérience induit par la présence physique
de l'observateur ou de sa "conscience" est pour l'instant hors champ des
outils mathématiques et théoriques usuels associés à la M.Q standard.
Oui, en tous cas, moi qui ne suis pas physicien, et en particulier non
quanticien, j'ai toujours cru que, justement, c'était l'unification
de la physique quantique (microscopique) et la physique relativiste
(macroscopique) qui était un sujet de recherche non abouti [1], je
cite `principalement en raison de l'impossibilité de trouver une description
de la gravitation qui soit compatible avec le modèle standard de la physique
des particules'.

Donc faire des hypothèses semble étrange. Ca prouve juste qu'on ne
sait pas encore fusionner ces deux mondes, qu'ils sont incompatibles,
de manière un peu circulaire.
Post by Emphyrio
Espérons toutefois que l'on est pas devant une nouvelle catastrophe de
la physique théorique telle que celle de "la catastrophe ultraviolette"
Est-ce un mal? Un ami physicien (pratique :->) me dit souvent que la
physique des particules des derniers 30 ans est un peu ennuyeuse avec
ce modèle standard jamais démenti ...

NB: on n'a pas tué la physique newtonienne, pour de nombreux calculs
elle suffit largement; on l'a juste complétée, comme -- à mon sens --
la physique quantique complète l'explication du monde au niveau
subatomique; sans vouloir minimiser le changement de paradigme,
toutefois.

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_tout

Loading...