Discussion:
Les pharmaceutiques complotent contre les vaccins
Add Reply
Yannix
2017-11-25 18:08:31 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Copie à fr.sci.zetetique
Bonjour,
En fait, c'est bien plus rentable pour les pharmas de vendre des
traitements que de vendre des vaccins [1].
La faible rentabilité des vaccins explique les différentes délocalisations
et les difficultés d'approvisionnement.
[1]

Vous voulez nous dire qu'en 2009, l'Etat français n'a pas mis 1000
milliard d'euros de crédits gratos à disposition des banques privées et
qu'aujourd'hui en 2017, on ne serait pas capable de nationaliser, pour
une somme bien moindre, des laboratoires pharmaceutiques et leur faire
produire ce dont la population a besoin ?

J'ai comme un doute là !

X.
--
Macron, je veux bien marcher dessus du pied gauche, ça porte bonheur.
Et voilà. J'étais sûr que ça allait déraper...
Forcément, ça glisse.
Marc SCHAEFER
2017-11-25 18:31:47 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Yannix
une somme bien moindre, des laboratoires pharmaceutiques et leur faire
produire ce dont la population a besoin ?
C'est une piste! Egalement pour la Suisse.
Un petit peu trop à gauche je le crains, toutefois.
Yliur
2017-11-25 20:14:23 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Le Sat, 25 Nov 2017 19:31:47 +0100 (CET)
Post by Marc SCHAEFER
Post by Yannix
une somme bien moindre, des laboratoires pharmaceutiques et leur
faire produire ce dont la population a besoin ?
C'est une piste! Egalement pour la Suisse.
Un petit peu trop à gauche je le crains, toutefois.
Sans parler de nationalisation, qui pose d'autres questions, il me
semble qu'il existe une initiative de l'OMS pour que tout un tas de
pays acceptent de fournir une contribution donnée à la recherche
publique (au sens de publiée/partagée). Malheureusement je n'ai plus
la référence.

De mémoire il s'agit pour chaque pays de fournir une contribution, soit
sous forme de recherche publique à proprement parler, soit sous une
autre forme. En partie pour lutter contre la difficulté croissante à
découvrir de nouveaux traitements.

Bon, je ne retrouve pas ça, bien que l'idée traîne à divers endroits
(Conseil de l'Europe par exemple).

Nationaliser les laboratoires ne résout pas tous les problèmes : la
difficulté à trouver de nouveaux traitements est réelle, le fait que
les laboratoires se concentrent sur les marchés les plus rentables
plutôt que sur les maladies les plus graves au niveau mondial n'est
résolu par l'idée de produire ce dont "la population" a besoin que si
ces laboratoires nationalisés (donc appartenant à un pays) se mettent à
se préoccuper fortement de ces autres pays, ...
Marc SCHAEFER
2017-11-26 12:01:38 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Yliur
Le Sat, 25 Nov 2017 19:31:47 +0100 (CET)
pays acceptent de fournir une contribution donnée à la recherche
publique (au sens de publiée/partagée). Malheureusement je n'ai plus
la référence.
Ca c'est intéressant.
Post by Yliur
Nationaliser les laboratoires ne résout pas tous les problèmes : la
difficulté à trouver de nouveaux traitements est réelle, le fait que
J'avais lu une fois que la plupart de la recherche pour les
médicaments utiles est publique, et que les fondations (style Gates)
ou les entreprises privées se bornent à investir dans les grandes
études cliniques nécessaires, ainsi que dans la rebrevétisation
d'anciennes préparations pour un nouvel usage.

J'avais entendu qu'un vaccin de l'Université de Neuchâtel
/ Microbiologie, contre les tiques, avait été breveté avec une
condition de retour à l'uni si le vaccon n'était pas exploité,
c'est peut-être aussi une piste (je ne trouve plus la référence
sinon que c'est Pfizer qui l'exploite aujourd'hui:
https://compendium.ch/mpro/mnr/26452/html/fr?Platform=Desktop)
si c'est celui-là; avoir les brevets sur ce genre de choses
sont plutôt aux Etats-Unis.
Marc SCHAEFER
2017-11-26 12:07:11 UTC
Réponse
Permalink
Raw Message
Post by Yliur
Le Sat, 25 Nov 2017 19:31:47 +0100 (CET)
pays acceptent de fournir une contribution donnée à la recherche
publique (au sens de publiée/partagée). Malheureusement je n'ai plus
la référence.
Ca c'est intéressant.
Post by Yliur
Nationaliser les laboratoires ne résout pas tous les problèmes : la
difficulté à trouver de nouveaux traitements est réelle, le fait que
J'avais lu une fois que la plupart de la recherche pour les
médicaments utiles est publique, et que les fondations (style Gates)
ou les entreprises privées se bornent à investir dans les grandes
études cliniques nécessaires, ainsi que dans la rebrevétisation
d'anciennes préparations pour un nouvel usage.

J'avais entendu qu'un vaccin de l'Université de Neuchâtel
/ Microbiologie, contre les tiques, avait été breveté avec une
condition de retour à l'uni si le vaccin n'était pas exploité,
c'est peut-être aussi une piste (je ne trouve plus la référence
sinon que c'est Pfizer qui l'exploite aujourd'hui:
https://compendium.ch/mpro/mnr/26452/html/fr?Platform=Desktop)
si c'est celui-là; à voir les brevets sur ce genre de choses
sont plutôt aux Etats-Unis.

Loading...